Parmi les légendes du hip-hop américain, le rappeur new-yorkais Biz Markie est décédé à l’âge de 57 ans. Il était à compter parmi les précurseurs du rap US, avec un style bien à lui…

Les plus anciens auront vécu de grands moments en découvrant son rap dès le milieu des années 80 alors que hip-hop et rap ne faisait qu’un, Marcel Theo Hall alias Biz Markie restera parmi les légendes du rap américain. Né en 8 avril 1964 dans le New-Jersey, “The Magnificient” Biz Markie avait sorti son 1er album en 1987, après avoir officié en tant que Mc dans les soirées et block party new-yorkaises, et notamment de Harlem. Rappeur, maîtrisant l’art du storytelling ainsi que celui du beatbox, Biz Marquie marquait les esprits avec des titres comme l’excellent Vapors ou Albee Square Mall extrait de Goin’ Off, son 1er opus. Puis plus largement avec Just a Friend sur son 2nd LP paru en 1989. Toutefois, entre des groupes comme Public Enemy ou Eric B & Rakim,, il était tout de suite apparu sur la scène new-yorkaise avec un style bien à lui, plus proche des Fat Boys ou de Doug E. Fresh, où il mêlait humour et autodérision. Il fut aussi membre du collectif Juice Crew. Une team basée à Queensbridge et menée par le Dj et producteur Marley Marl, dans laquelle on retrouvait Mc Shan, Roxanne Shanté, Big Daddy Kane, Kool G. Rap & DJ Polo, Graig G.,Masta Ace, Mr Magic, Tragedy the Intelligent Hoodlum. Après son parcours en tant que rappeur, c’est dans une autre discipline pour laquelle il était tout aussi doué, que Biz Markie va poursuivre sa carrière dans la musique : le Djing. Particulièrement demandé, c’est avec l’étiquette de Dj qu’il s’est produit partout dans le monde ces dernières années. On le croisera aussi du côté du cinéma, comme lors de son apparition remarquée dans Men In Black 2 en 2002, aux côtés de Will Smith pour une échange mémorable en mode beatbox. En 2014, il avait aussi prêté sa voix au personnage de Kenny the Cat dans un épisode du dessin animé Bob l’éponge… Si une profonde tristesse s’est emparée du monde du hip-hop, depuis l’annonce de son décès, celle qui le représentait, Jenni Izumi, s’est exprimée dans un communiqué :Biz a laissé un héritage artistique qui va être célébré pour toujours par ses pairs au sein de l’industrie et ses fans bien aimés dont il a été capable de toucher les vies par la musique pendant plus de 35 ans”. Elle complétait son annonce en expliquant que celui que certains considéraient comme le “clown du hip-hop” était mort paisiblement ce vendredi soir auprès de sa femme, sans toutefois révélé les causes du décès.

biz markie décès

Biz Marquie – Vapors :

Biz Marquie – Just a Friend :

À LIRE AUSSI: Shock G, alias Humpty Hump : le fondateur de Digital Underground retrouvé mort à 57 ans

Une vague d’hommage…

A la hauteur de son personnage et de son statut, une vague d’hommage s’est abattue sur les réseaux, aux Etats-Unis comme en France,  depuis l’annonce de sa disparition, alors qu’il avait déjà été annoncé pour mort il y a quelques semaines quand il avait été hospitalisé après une attaque. On le savait diabétique. Natif du même quartier, l’ex-leader d’A Tribe Called Quest, Q-Tip s’est lancé parmi les premiers sur Twitter : “Tu vas tellement me manquer, mon ami, ça fait mal. Tellement de souvenirs…” Il a été rapidement suivi par le maire de New York, Bill de Blasio, qui a déclaré : “Biz Markie a bouleversé le hip-hop et a présenté le sens de l’humour new-yorkais à des publics du monde entier… Nous pleurons un vrai fils de Harlem, ce soir.”

Des ses anciens partenaires au sein du Juice Crew comme Big Daddy Kane à d’autres légendes du rap US, ils sont nombreux a avoir posté un message sur les réseaux. De Nas, Snoop Dogg, Rakim, Will Smith et son collègue Dj Jazzy Jeff, LL Cool J (en pleurs dans une vidéo postée sur Instagram), Missy Elliott, QuestLove (qui a posté un vibrant hommage en description d’une photo sur IG), Mike D des Beastie Boys, Ice T, Ice Cube, Slick Rick et en passant par les français Busta Flex, Oxmo Puccino, Akhenaton, Mokobé, Aketo ou JoeyStarr, les hommages continuent d’arriver… Et tandis que le compte Insta du groupe Public Enemy posait un : “Repose en beats (jeu de mots sur Rest in peace), même Flea, le bassiste des Red Hot Chily Peppers, a envoyé un vibrant petit message : “Tout mon amour à un pourvoyeur d’amour et de joie unique en son genre, le génial Biz Markie. Je passerai ses disques jusqu’au jour de ma mort et mon coeur se réjouira. Je t’aime Biz. RIP