Sadek a poussé un coup de gueule contre les “antivax”. A contrario, Akhenaton met en garde la population au sujet de la vaccination obligatoire…

Connu pour ne jamais faire dans la langue de bois, Sadek a poussé un coup de gueule à l’encontre des “antivax”, c’est-à-dire les personnes ne souhaitant pas se faire vacciner, alors que les manifestations anti-vaccins se sont multipliées en France ce samedi 17 juillet (plus de 100 000 personnes dans toute la France) ou qu’un centre de vaccination a été incendié dans la nuit de samedi à dimanche 18 juillet à Urrugne dans les Pyrénées-Atlantiques. Le rappeur et comédien de 30 ans, lui, s’est filmé dans une voiture. Face-caméra, il ne mâche pas ses mots : “Vaccin, pas vaccin, on se vaccine, on se vaccine pas… Mon grand, tu fais des ballons, tu fumes du triple filtré. Hey, réveille-toi”, explique-t-il avant de hausser le ton. “Hey, tu t’enc*les au protoxyde d’azote enc*lé. Tu te fous du protoxyde d’azote dans le crâne. Si encore tu prenais soin de toi, arrête de nous faire le complotiste qu’a percé le secret des templiers, t’as rien percé du tout.” Le message est clair pour l’interprète de Napoli : faites-vous vacciner ! Pourtant, d’autres rappeurs tiennent un discours diamétralement opposé. C’est le cas d’Akhenaton notamment, aussi surprenant soit-il…

À LIRE AUSSI: Akhenaton déclare la guerre à la télé-réalité ! [Vidéo]

Pour Akhenaton, c’est non !

Philippe Fragione, de son vrai nom, a quant à lui tenu à alerter la population sur les mesures drastiques prises par le gouvernement d’imposer la vaccination pour éviter de sombrer dans les confinements à répétition et protéger le plus grand nombre. Et alors que les médecins et scientifiques ne sont eux mêmes pas d’accord sur la marche à suivre, Akh a donc livré un message sur Instagram, afin de se positionner clairement contre cette réforme : “Avec le groupe IAM, nous sommes contre le passeport sanitaire, contre la vaccination obligatoire. […] Il en va de nos libertés, et il en va surtout de l’avenir de nos enfants.” Comme toujours, l’iconique rappeur marseillais termine par un message positif et porteur d’espoir : “Malheureusement, ces lois sont extrêmement dangereuses pour l’avenir de tout le monde. Il faut pas oublier que c’est ensemble qu’on trouvera des solutions. Et, vive la vie, vive l’amour, l’unité, vive l’humanité, je l’espère en tout cas. A bientôt, ciao…” Alors, pour le coup de gueule de Sadek ou pour le message d’alerte de Chill ? Une fois encore, les avis risquent de diverger…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Akhenaton (@akhenatoniam)