Bien que le nouvel album posthume de Pop Smoke, Faith, paru ce 16 juillet, annonce des chiffres élevés en 1ère semaine aux US, il ne fait pas l’unanimité auprès de ses proches…

Ces dernières années, de nombreux rappeurs ayant atteint un énorme niveau de popularité et de renommée nous ont quittées. Et que ce soient XXXtentacion, Lil Peep, Juice WRLD ou encore Mac Miller, les questions de la légitimité et du processus créatif des œuvres créées en leur nom sont souvent soulevées. Car, que ce soit le choix de leur entourage proche et ayants-droits ou des labels avec qui ces artistes étaient liés, la volonté de faire perdurer leur nom dénature souvent leur identité artistique même. D’ailleurs, les œuvres créées à titre posthume sont souvent considérées comme étant principalement destinées à capitaliser (financièrement) sur le nom des artistes disparus. Une problématique qui resurgit après la sortie de Faith, le 2ème album posthume de Pop Smoke, et les commentaires de Mike Dee, l’un des plus proches amis du Woo lorsqu’il était encore en vie…

Pop X Mike Dee - copie
Pop Smoke et Mike Dee
À LIRE AUSSI: Pop Smoke : découvre son 2ème album posthume Faith, avec de très nombreux guests… [Sons]

Mike Dee pas satisfait par Faith

En effet, dans sa story Instagram du vendredi 16, Mike Dee, l’un des amis de Pop Smoke (présent sur les lieux de son tragique meurtre le 19 février 2020), a déclaré ne pas avoir été tenu au courant de la conception de l’album avant que l’info ne soit rendue publique dans les médias, et qu’il n’a donc aucunement participé à la création du projet : “Pour tous ceux qui demandent pourquoi j’ai laissé ceci et cela se faire, sachez que je ne suis aucunement lié à l’album de mon reuf. Je ne savais d’ailleurs même pas qu’un album allait sortir jusqu’à que je le découvre sur ce délire que sont les réseaux. Et ça m’énerve au plus profond de moi parce que je sais qu’il n’aurait pas voulu que cela soit fait de cette manière”. Un commentaire aussi évasif que clair et qui vient confirmer certains retours d’auditeurs sur les réseaux trouvant déplacé de publier un 2nd opus posthume moins d’un an après le 1er, ou encore que l’album est over-blindé de featurings. Le rappeur new-yorkais, Rowdy Rebel, lui aussi proche de Pop Smoke, n’a pas non plus aimé certaines décisions prises lors de la conception de Faith, notamment celle concernant la suppression du couplet de Eli Fross sur le morceau Top Shoota. Une version qui a fuité sur YouTube et qui semble bien plus faire l’unanimité auprès des fans, comme en témoignent les commentaires sous la vidéo. Pour rappel, l’album contient des collaborations de Kanye West, Rick Ross, Dua Lipa, ou encore Chris Brown. Etonnant lorsque l’on sait qu’à plusieurs reprises, Pop Smoke avait déclaré ne pas vouloir trop ce mélanger avec les autres artistes et rappeurs.

Screen Story Mike Dee

Pop Smoke feat Eli Fross – Top Shotta :

Un album supervisé validé par sa mère

Mais malgré ses sentiments personnels sur la situation, Mike Dee a tout de même encouragé les fans à soutenir au maximum Faith : “Mais vous savez tous qu’il va tout de même falloir faire grimper de ouf ces chiffres pour le Woo […] La fumée (jeu de mots avec Smoke, Ndlr) ne disparaîtra jamais” ! Il est bon de savoir que ce sont tout de même les 2 vrais managers de Pop, Steven Victor et Rico Beats, qui ont supervisé ce 2ème album, mais aussi que la mère de Pop Smoke elle-même, Audrey Jackson, avait donné sa bénédiction avant sa création. Audrey Jackson que l’on peut d’ailleurs entendre sur la 1ère piste de l’album, Good News. Pour le moment, les prévisions de ventes de Faith, en 1ère semaine aux US, annoncent que l’album pourrait s’être tout de même écoulé à plus de 120 000 exemplaires…