5 membres de l’équipe de sécurité de 6ix9ine ont été inculpés pour avoir volé et brutalisé un homme qui filmait le rappeur.

Quand ce n’est pas 6ix9ine qui cherche les embrouilles avec ses très nombreux rivaux, c’est son équipe de sécurité qui les trouve. Comme l’a rapporté ce 19 juillet le média américain XXL, 5 des gardes du corps de Tekashi font face à des poursuites judiciaires après avoir brutalement chassé et volé un homme qui filmait le rappeur dans les rues de New York le 9 août 2020. Sammy Sprouse, Christian et Egardo Cortez, Kristian Fuhse et enfin Daniel Laperuta ont ainsi été inculpés par le procureur du district de Manhattan. Ils sont accusés de vol au 1er degré et au 2nd degré ainsi que d’usurpation d’identité criminelle.

À LIRE AUSSI: 6ix9ine explique pourquoi il n’aide pas financièrement son père

Un ancien agent de police impliqué

L’un des 5 mis en cause, Daniel Laperuta, un ancien officier de la police de New York, est également poursuivi après avoir menti à de véritables policiers sur la vraie nature des faits. En effet, selon les documents présentés au tribunal, la victime, un homme de 34 ans, ainsi que sa petite amie, avait aperçu 6ix9ine et son équipe rouler dans les rues d’Harlem. Il aurait alors voulu filmer le convoi, ce qui n’a pas vraiment été du goût des gardes du corps. Après s’être montrés menaçant envers lui, ces derniers auraient décidé de poursuivre l’homme et sa copine à bord de leurs 3 SUV dotés de lumières aveuglantes et de sirènes. Toujours selon ces documents, alors qu’une voiture de police s’était approchée de la scène, l’ancien agent de police aurait montré une carte de membre à la retraite de la police de New-York, tout en assurant aux officiers que l’homme qu’il chassait les avait menacés avec une arme à feu. Une accusation qu’il n’a pas hésité à réitérer lors de sa venue au poste de police afin de déposer plainte.

daniel-laperuta
Daniel Laperuta et son avocat devant le Tribunal

Le déroulement des faits

D’après les différents récits relatés dans ces mêmes documents officiels utilisés pour les inculper, Sammy Sprouse, l’un des agents de sécurité de 6ix9ine, aurait été le 1er à approcher la victime, ouvrant d’abord la porte du véhicule de ce dernier avant de détacher sa ceinture de sécurité, de le tirer par les bras et de récupérer le téléphone contenant les images avant de l’envoyer au sol. La victime, décidé à récupérer son téléphone, se serait ainsi battu avec un autre agent, Egardo Cortez. C’est à ce moment-là que Laperuta aurait approché l’homme de 34 ans, une main sur son arme, tandis que Christian Cortez pointait lui un taser en direction de la victime. Face à autant de violences, le procureur du district de Manhattan, Cyrus Vance, a réclamé une peine exemplaire à la Cour : “L’entourage d’une célébrité n’est pas un département de police, et Manhattan n’est pas le Far-West […] En plus de cela, un ancien agent de police de la ville a essayé de couvrir ces agissements en mentant à ses anciens collègues, et ce, après avoir, à plusieurs reprises, affirmé que la victime les avait menacés de leur tirer dessus. De faux témoignages, particulièrement à propos d’arme à feu, peuvent entraîner des conséquences désastreuses et heureusement, personne n’a été blessé ou tué lors de l’intervention policière”. Si évidemment, la tension devait être grande pour ces agents en charge de la sécurité d’un 6ix9ine tout juste libéré de prison et qui faisait face à de nombreuses menaces, ces derniers ont très clairement été beaucoup trop loin et risquent fort logiquement une grosse peine…

daniel-laperuta-02