Aya Nakamura a, pour la 2nde fois en 3 ans, été victime d’un cambriolage à son domicile principal. D’après les 1ers éléments, le butin serait pour l’heure évalué à 50 000 euros.

Déjà cambriolé en 2019 alors qu’elle se trouvait sur la scène de l’Olympia, Aya Nakamura a de nouveau été la victime d’une intrusion à son domicile. C’est le journal Le Point qui a rapporté l’information en début d’après-midi, précisant que les faits s’étaient déroulés ce 20 juillet au domicile principal de la chanteuse, là encore pendant qu’elle était absente. Intervenus après l’appel d’un voisin, les policiers – qui étaient accompagnés du frère d’Aya – n’ont pu que constater l’effraction, les cambrioleurs s’étant introduits dans l’appartement par le balcon, où une fenêtre avait été brisée. Pour l’heure, le préjudice, incluant plusieurs sacs de marques ou des bijoux qui étaient conservés dans la chambre d’Aya, est estimé aux alentours de 50 000 euros. Les voleurs n’ont eux pas encore été retrouvés.

À LIRE AUSSI: Aya Nakamura bat un nouveau record absolument dantesque [Photos]

Une enquête ouverte

Face à ce cambriolage, une enquête en flagrance pour “vol aggravé” a évidemment été ouverte par le commissariat de sa ville, ce qui a d’ailleurs conduit à l’intervention de la police scientifique afin de prélever d’éventuelles empreintes qu’auraient pu laisser le ou les cambrioleurs. L’artiste de 26 ans n’a sans surprise pas souhaité réagir à cette information, elle qui profitait de quelques jours de vacances quand cette mésaventure s’est produite. Une affaire qui n’est pas sans rappeler le vol dont Nabilla et son mari Thomas Vergara ont été victimes, alors qu’ils célébraient – pour la 2ème fois – leur mariage dans la prestigieux cadre du Château de Chantilly.

Aya Nakamura
Aya Nakamura sur la scène des Victoires de la Musique 2021 en février
À LIRE AUSSI: Aya Nakamura en couverture du magazine Forbes ! [Photos]