Interrogé par Mouv’, Quavo a largement encensé le rap français, expliquant qu’il avait écouté plusieurs morceaux lors de ses différentes venues en France.

Le 11 juin dernier, après une attente qui aura duré plus d’un an et demi, les Migos dévoilaient Culture III, un projet important pour le groupe d’Atlanta puisqu’il marquait la fin d’un chapitre majeur de leur carrière. Et si le projet a évidemment ravi les fans du groupe, celui-ci a toutefois connu un succès commercial mitigé, se retrouvant relégué derrière le 1er album de Polo G avec 130 000 ventes en 1ère semaine, loin des 288 000 ventes réalisés par J. Cole avec The Off-Season. Malgré tout, ces chiffres relativement décevants n’ont en rien entamé la motivation du trio, qui conserve évidemment de très grosses ambitions pour les mois à venir. En attendant qu’Offset, Takeoff et Quavo n’annoncent la suite, ce dernier s’est confié à l’occasion d’une entrevue qu’il a accordé à Mouv’.

À LIRE AUSSI: Migos : L’édition Deluxe de Culture III déjà disponible [Sons]

“Je pense que la France produit de supers sons”

Outre l’avenir musicale de son groupe, son amour du basket ou son avis sur les grands noms du rap d’ATL, l’ancien compagnon de Saweetie a également accepté d’évoquer le rap français, parfois méprisé aux Etats-Unis, livrant un beau message aux artistes : “Je suis déjà allé en France, et j’y ai fait quelques visites […] Lorsque j’y suis allé, j’ai écouté pas mal de sons, et pour être honnête avec vous, j’ai vraiment kiffé beaucoup de ceux-ci […] Bossez en silence les gars, et faites votre travail car vous avez plein de gens qui ont du talent, il n’y a aucun doute sur cela. La France produit de supers sons et il y a beaucoup de très bons rappeurs, hommes et femmes. Ne changez rien, continuez à bosser dur et à croire en vous”.

Il poursuit en mettant en avant la créativité de nos artistes : “J’ai écouté la radio et un peu ce qu’il y avait lorsque j’y suis allé, et j’ai échangé avec quelques personnes qui m’avaient fait écouter des sons. Je pense que la France produit de supers sons, et que la créativité est vraiment géniale chez les rappeurs et tous les artistes”. Décidément emballé par la scène urbaine hexagonale, il conclut en affirmant ne pas être surpris par ces nombreux talents : “Vous avez tellement de trucs super, vous avez créé tellement pour le monde de l’art, de la mode, de la culture, ça ne m’étonne pas que la scène musicale, surtout rap, en France soit d’un très gros niveau”. Loin du mépris qu’un Young Thug avait pu exprimer par le passé, Quavo semble donc au contraire totalement conquis par ce qu’il a pu entendre en France.