La liste des 10 projets urbains les plus vendus en France en 2021 a été dévoilée ce mercredi 21 juillet. Un classement dans lequel nous retrouvons LEV de Nekfeu, paru en 2019…

La page de rap Midi/minuit a partagé un post récapitulant les 10 projets urbains les plus vendus en France en 2021. A l’heure actuelle, c’est sans surprise JVLIVS II de SCH qui prend la pôle position avec 171 081 ventes depuis sa parution en mars. Le S se rapproche donc doucement du double disque de platine. Sur la 2ème plus haute marche du podium, nous retrouvons ensuite Damso avec QALF (131 931 exemplaires), suivi par Booba et son ULTRA, qui s’est écoulé à 109 805 exemplaires. Ninho se fraie ensuite une place en 4ème position avec M.I.L.S 3 (86 839 ventes), qui pour rappel est sorti en mars 2020, soit il y a près d’un an et demi. Avec Loin du monde (84 602 unités), JuL se place 5ème, juste devant Djadja & Dinaz et leur opus Spleen, qui avec 82 524 exemplaires, se rapproche du disque d’or…

À LIRE AUSSI: Franglish, Alkpote, Sasso : les chiffres de ventes de la semaine

Nekfeu dans le Top avec un album datant de 2019

En 2ème partie de classement, Les mains faites pour l’or de Naps se classe 7ème avec 81 694 ventes. S’en suivent ensuite les 2 frères Dadju et Gims, qui avec leurs projets Poison Ou Antidote – dont la version initiale est sortie en 2019, et la réédition en fin d’année 2020 – et Le Fléau ont respectivement cumulés 75 954 et 69 731 ventes. C’est finalement Nekfeu qui ferme la marche avec une 10ème place obtenue pour Les étoiles vagabondes sorti le 6 juin 2019. Un album de 18 titres qui fut accompagné d’une réédition intitulée Les étoiles vagabondes : Expansion, parue 2 semaines plus tard et qui contenait 16 morceaux supplémentaires. Toutefois, aucun morceau ou autre réédition n’avaient été ajoutés par la suite. Raison pour laquelle le fait d’avoir réussi à écouler 69 097 exemplaires de cet opus depuis le début de l’année 2021 relève de l’exploit…