Neymar et le Barca sont parvenus à trouver un accord à l’amiable afin de mettre un terme aux différents litiges qui les opposaient depuis la signature de l’attaquant brésilien au PSG.

Depuis l’été 2017 et son transfert au Paris Saint-Germain contre 222 millions d’euros, le nom de Neymar est toujours resté lié au FC Barcelone. Le club catalan a d’ailleurs tout fait pour rapatrier le génie brésilien dans ses rangs sans jamais y parvenir. Un rêve dont les derniers espoirs de réussite se sont finalement envolés le 8 mai, lorsque Ney a choisi de prolonger son contrat avec le club de le capitale, le liant jusqu’en 2025 – voir 2026 selon certaines clauses contractuelles. Malgré tout, l’histoire entre le club catalan et le footballeur de 29 ans ne s’arrêtait pas simplement à cet aspect sportif puisque depuis son arrivée à Paris, Neymar réclamait plus de 64,4 millions d’euros à son ancien club, correspondant à une prime à la signature pour son dernier contrat au Barça. Et si le club avait accepté de payer une 1ère partie de cette somme, à savoir 20,75 millions d’euros, il se refusait à verser au joueur les 43,65 millions restants. En juin 2020, la justice catalane avait même débouté Neymar, le condamnant au passage à rembourser 6,8 millions d’euros à son ancien club en expliquant qu’il n’avait pas le droit de toucher cette prime en raison de son départ.

Le Barca annonce avoir trouvé un accord avec Neymar

Si on pouvait donc imaginer que ce conflit allait encore durer plusieurs mois, les récents changements à la présidence du Barça ont visiblement permis d’apaiser définitivement les tensions. Le Barça a ainsi annoncé ce 26 juillet, à travers un communiqué publié sur son site officiel, avoir trouvé un accord à l’amiable avec le clan Neymar fin de mettre un terme aux différentes poursuites engagés par les 2 parties : “Le FC Barcelone informe qu’il a trouvé un accord extra-judiciaire et amiable concernant les différents litiges en cours avec le joueur Neymar Da Silva Santos Junior. Le club et le joueur ont signé un accord transactionnel afin de mettre fin aux actions de justice en cours des deux côtés : trois plaintes aux prud’hommes et une procédure civile”. Si aucun terme de cet accord n’a pour l’heure fuité dans la presse, il va donc permettre au Barça et à Neymar de ne plus avoir à se préoccuper d’éventuelles décisions judiciaires défavorables.

À LIRE AUSSI: Kylian Mbappé finalement décidé à quitter le PSG ?