Le nouvel avocat de Britney Spears a fait une requête pour que la gestion des affaires de la chanteuse soit retirée au père de la chanteuse et confiée à Jason Rubin, comptable californien indépendant.

La bataille judiciaire qui oppose ces derniers mois Britney Spears à son père agite actuellement le monde de la musique. Et alors que la justice s’est pour l’heure montrée inflexible, un nouveau rebondissement s’est produit ce lundi 26 juillet, puisque le nouvel avocat de la chanteuse, Mathew Rosengart, a déposé une requête. Cette dernière réclame que Jason Rubin, un comptable californien indépendant, puisse s’occuper de la gestion des affaires de l’artiste en lieu et place de Jamie Spears, père de la superstar et actuel tuteur de cette dernière. La requête vise également à accorder à Jason Rubin un droit de regard sur sa carrière et ses décisions en matière de soins de santé.

britney spears.

À LIRE AUSSI: Affaire Britney Spears : la juge a rendu son verdict… et maintient la tutelle de son père !

Un bref résumé des faits

Pour rappel, Britney Spears avait témoigné au mois de juin devant un tribunal pour demander à la cour de mettre fin à sa tutelle -mise en place en 2008 -, expliquant avoir le sentiment d’être contrôlé dans tous les aspects de sa vie. Elle confiait, en guise d’exemple, qu’elle n’avait pas le droit de conduire une voiture, ou encore d’avoir un enfant. Toutefois, une semaine plus tard, Brenda Penny, juge de la Cour supérieure de Los Angeles, avait rejeté la demande de la star de 39 ans, expliquant cependant qu’elle avait la possibilité de faire une nouvelle requête dans les semaines à venir. Dans un vibrant témoignage rendu public au début du mois de juin, l’interprète de Toxic expliquait vouloir porter plainte contre son père, affirmant que la mise sous tutelle a permis à ce dernier de “ruiner sa vie”.

britney

Une situation complexe entre les tuteurs

Au début du mois de juillet, la tutrice personnelle de Britney, chargée de ses soins et de son traitement médical, Jodi Montgomery, avait été accusée par Jamie Spears d’être en grande partie responsable du mal-être de la chanteuse. Cette dernière avait alors riposté en affirmant que Mr. Spears avait investi “plus de 2 millions de dollars de l’argent de sa fille” dans des avocats, et ce afin de conserver son statut de tuteur légal. Montgomery avait déclaré que Jamie et elle “devraient travailler en équipe pour s’assurer que les meilleurs intérêts de Mme Spears sont respectés, être sûr qu’elle est sur la voie de la guérison, plancher sur la fin de sa tutelle, et s’assurer qu’elle vit la meilleure vie possible”. Mais le père de la star semble définitivement vouloir s’accrocher à ses intérêts personnels…