Alors que Stromae devrait faire son retour d’ici quelques mois, son nouvel album fait l’objet d’une lutte entre Sony et Universal, qui souhaitent tous les 2 distribuer le projet.

Très attendu par le public après plus de 6 ans d’absence, le retour de Stromae va finalement se concrétiser sous peu. Au milieu du mois, Paris-Match a ainsi confirmé la grande nouvelle, affirmant que l’artiste belge dévoilerait d’ici quelques mois un nouvel album, puis prendrait part à une tournée en France, et sans doute aussi à l’étranger. Evidemment, aucun détail n’a pour l’heure filtré quant à cet opus, si ce n’est qu’il a été composé directement au domicile de Stromae, qui s’est récemment fait installer un studio neuf chez lui. Tout semble donc prêt pour que Paul Van Haver puisse enfin faire son retour, lui qui a récemment confié ne jamais avoir arrêté de faire de la musique au cours d’une absence où il a notamment largement travaillé sur son label Mosaert, tout en devenant père pour la 1ère fois.

À LIRE AUSSI: Le nouvel album de Stromae disponible cet automne ?

Une très grosse prime en jeu ?

Néanmoins, en coulisses, les choses mettent un peu de temps à prendre forme. Le Parisien révèle en effet que l’artiste souhaite signer un simple contrat de distribution pour cet album, ce qui provoque une grosse bataille entre Universal et Sony. Désireux de travailler avec Stromae, les 2 maisons de disque seraient même prêtes à lui verser une prime d’un million d’euros pour le convaincrrer. Un montant évidemment très élevé mais qui s’explique facilement puisque le natif de Etterbeek a écoulé plus de 2,5 millions d’exemplaires – dont 2 millions en France – de son dernier album, Racine Carrée. Reste donc à savoir sur quelle major le choix de Stromae se portera pour ce précieux contrat, ce qui devrait sans doute très prochainement être décidé.

À LIRE AUSSI: Booba fait un clin d’œil à Stromae dans un extrait inédit [Vidéo]