Âgé de seulement 22 ans, le rappeur de Montréal, Jeune Loup, est décédé après avoir été touché dans une fusillade survenue dans le quartier de Villeray.

Figure montante de la scène rap québécoise, Jeune Loup est décédé. La presse de Montréal a rapporté la nouvelle ce lundi 9 août (en France), alors que les faits se sont déroulés dimanche soir. Aux alentours de 21h45, des coups de feu ont retenti dans le quartier de Villeray, provoquant l’intervention rapide des équipes de secours. A leur arrivée, ils retrouveront Jeune Loup quelques rues plus loin, touché par une balle dans le haut du corps et inanimé. Malgré de nombreuses tentatives afin de le réanimer, son décès sera constaté sur place. Visiblement, le rappeur, de son vrai nom Pierre Clermont-Duquerns, circulait à vélo au moment où il a été ciblé par ses tirs. Peu d’informations supplémentaires ont pour l’heure filtré quant aux circonstances du drame ou les éléments qui ont pu être recueillis par les enquêteurs.

Jeune Loup
Jeune Loup

Des accusations de violences conjugales et d’abus sur mineurs

Fort d’une popularité en hausse depuis 2 ans et la sortie de son projet RX, Jeune Loup avait connu un beau succès avec le morceau Sensuelle, dont le clip, sorti au début de l’année, cumule aujourd’hui plus d’1,3 millions de vues sur YouTube, et a connu un beau succès sur TikTok. En parallèle, le jeune homme a connu de nombreux démêlés avec la justice, passant plusieurs fois par la case prison. Au début de l’année, il avait également fait l’objet d’accusations graves de la part de son ancienne petite amie, qui affirmait qu’ill l’avait battu et convoitait des filles mineures à travers ses réseaux sociaux. Des allégations qu’il avait fermement nié, sans qu’aucune plainte ne soit déposée à son encontre.

À LIRE AUSSI: Le FBI enquête sur la mort de FBG Duck , Lil Durk supprime des morceaux