The Weeknd est revenu, à l’occasion d’une interview qu’il a accordé à GQ, sur les multiples comparaisons avec Michael Jackson.

The Weeknd a livré ce vendredi 6 août son nouveau morceau intitulé Take My Breath. Une chanson (et un clip) qui marque l’ère post-After Hours, le dernier album en date du chanteur, paru en mars 2020. Devenu ces dernières années l’une des têtes d’affiches de la pop mondiale, Abel Tesfaye est aujourd’hui comparé à quelques-uns des plus grands artistes de l’histoire grâce à l’impact qu’il a eu sur la dernière décennie. Parmi ces comparaisons, certains de ses fans n’hésitent pas à l’associer à un certain King of Pop. Et justement, à l’occasion d’un entretien paru dans les colonnes de GQ ce samedi 7 août, The Weeknd a expliqué être très flatté par cela : “C’est un sentiment complexe, parce que Michael Jackson est quelqu’un que j’admire. C’est comme si ce n’était pas une vraie personne, vous voyez ? Quand j’ai débuté dans la musique, il était tout ce que j’aspirais à devenir, comme n’importe quel autre musicien. Alors quand j’ai commencé à recevoir ce type de comparaisons, je les ai accueillies parce qu’en fin de compte, qui n’en voudrait pas ?”.

Inspirer la nouvelle génération, tel est son objectif

The Weeknd explique que s’il est comparé à Michael Jackson, il aimerait aussi que dans le futur, les artistes des prochaines générations soient comparés à lui : “Je crois que plus j’ai grandi, et plus j’ai commencé à comprendre qui j’étais, plus il est devenu très important pour moi de répondre à la question suivante : comment puis-je devenir ça pour quelqu’un d’autre ? Parce que je sais que James Brown était ça pour Michael. Je ne dis pas que je suis le successeur de Michael ou quoi que ce soit. Mais je suis excité d’être le premier The Weeknd”. C’est tout le mal que nous lui souhaitons, bien que la barre soit évidemment très haute…

À LIRE AUSSI: Les 5 clips de la semaine avec The Weeknd, Nas, Kodak Black, Lil Wayne… [#157]