Lil Baby a offert des ordinateurs portables ou encore des fournitures scolaires à de nombreux enfants de sa ville natale, Atlanta.

Lil Baby a déjà prouvé à plusieurs reprises que son engagement auprès de sa communauté était bien réel. Distribution de repas, de vêtements, mise en place d’actions concrètes… le rappeur œuvre sans cesse pour faire d’Atlanta une ville meilleure, et ce malgré le taux de violence qui y règne depuis de longues années. Ce dimanche 8 août, Dominique Jones – de son vrai nom – a ainsi organisé une collecte pour la rentrée des classes, offrant aux enfants des ordinateurs portables, des fournitures scolaires et des vêtements neufs. En outre, il leur a aussi donné des produits dérivés de sa fondation Four The People. Baby a d’ailleurs posté quelques photos de lui durant l’événement avec un jeune garçon qu’il tient dans ses bras et avec qui il mange un encas. D’autres vidéos nous donnent également à voir une jeune fille se promener avec un ordinateur HP neuf ou encore 2 jeunes garçons le remerciant pour ses contributions.

Des dons récurrents

Pour rappel, en juin, le rappeur de 26 ans avait déjà fait parlé de lui pour un acte similaire, puisqu’il avait été filmé en train de sortir d’un magasin Foot Locker avec de nombreux sacs, accompagné de plusieurs employés du magasin qui l’aidaient à transporter ses achats. Il les a ensuite distribués aux habitants de son quartier à Atlanta. S’il avait d’ailleurs appelé les personnalités publiques à venir en aide à leur communauté à cette époque, il expliquait que l’achat de chaussures n’était pas, selon lui, un acte qui rentrait dans ce processus :Acheter des chaussures n’est pas ce que j’entends par sauver la communauté. C’est un geste que j’ai fait parce que j’ai vu que beaucoup d’entre eux avaient des tongs. Quand je dis sauver la communauté, je parle plutôt de mettre en place des centres, des programmes, des emplois”. Une chose est sûre, Lil Baby n’oublie ni ses racines, ni d’où il vient !

À LIRE AUSSI: Lil Baby parle pour la 1ère fois de son arrestation à Paris