A l’occasion d’une interview, T-Pain a confié avoir enregistré il y a de nombreuses années une réponse au fameux morceau de Jay-Z, D.O.A (Death of Auto-Tune). Un titre qui n’est finalement jamais sorti.

En 2009, alors que l’auto-tune commençait réellement à devenir un outil très utilisé par le hip-hop américain, Jay-Z avait décidé de balancer un morceau désormais célèbre, Death ofAuto-Tune, présent sur son album The Blue Print 3. Un diss-track à propos duquel il avait déclaré ne viser personne en particulier, même si pour beaucoup de fans et d’observateurs, ce son était directement destiné à T-Pain. En effet, en plus d’être celui qui a popularisé l’auto-tune, ce dernier connaissait un énorme succès et avait créé un débat profond sur la nature réelle du rap. D’ailleurs, lors d’une récente apparition dans le podcast REVOLT’s Drink Champ, l’interprète de 5 O’Clock s’est longuement confié sur plusieurs sujets tels que sa relation avec Usher, son impact sur la musique en général, mais aussi sur cette fameuse attaque de Jay-Z.

Un morceau qui devait servir d’intro à son nouvel album

Et lorsque l’animateur N.O.R.E demande à celui que l’on surnomme aussi Tedd Pain s’il avait eu envie d’y répondre, ce dernier est catégorique : “Je l’ai fait. Le son était sur le point d’être l’introduction de mon prochain album”. Faheem Rasheed Najm – de son vrai nom – a aussi déclaré avoir été motivé à écrire ce morceau dont il a oublié le titre grâce (ou à cause) de l’un de ses concerts donnés à Las Vegas, au cours duquel il avait eu affaire à des fans pas vraiment chaleureux et qui évoquait ouvertement le titre de Jay-Z : “J’ai fait le morceau après avoir effectué un show à Vegas durant lequel tout le monde dans la foule me disait ‘Jay-Z t’as fumé frère’. Du coup, je me suis dit que je ne ferais plus jamais de shows. En plus de ça, c’était que des white boy torse-nu qui me disait – ‘Jay-Z c’est réel, fuck you bro’. J’ai donc écourté le show, et ensuite, j’ai simplement voulu boire jusqu’à en mourir […] Mais ensuite, je suis allé en studio et j’ai commencé à enregistrer le son”. Et si ce fameux diss-trick n’est au final jamais sorti, c’est à cause de l’équipe de management de T-Pain : “Je ne pense même pas avoir fini le morceau […] Surtout que mon manager est rentré dans la cabine lorsque j’étais en train de le faire, et il était en mode : ‘Arrêtons-nous là, ok ? Là t’en fais trop’”. Malmené pour son utilisation de l’auto-tune, T-Pain était donc proche de répondre au New-Yorkais, ce qui aurait sans doute envenimer les choses, le plaçant dans une position encore plus inconfortable…