Un jeune rappeur âgé de seulement 17 ans et nommé YNT Juan a été assassiné par balles ce dimanche 8 août dans le Connecticut.

La violence continue de déborder aux Etats-Unis, et la foudre s’abat visiblement sur des personnes de plus en plus jeunes. Agé de 17 ans, l’une des dernières victimes en date se nomme YNT Juan. Il a été assassiné à Hartford, dans le Connecticut, ce dimanche 8 août, alors qu’il était assis dans une voiture à l’arrêtt. De son vrai nom Juan Bautista Garcia, le jeune rappeur comptait plus de 25 000 followers sur Instagram et avait publié son dernier morceau, baptisé Power Remix, 4 jours seulement avant son assassinat. Ces 3 derniers clips comportaient chacun plusieurs milliers de vues. “Il n’avait que 17 ans. Il ne faisait jamais de live sur Instagram pour parler de drames ou de choses négatives, il n’y allait que pour soutenir ses amis ou promouvoir sa musique. Il n’était même pas encore arrivé à l’école supérieure”, a déclaré l’un de ses amis à HipHopDX.

YNT Juan – Power Remix :

Des circonstances floues

Les circonstances entourant la la mort du jeune rappeur font actuellement l’objet d’une enquête par la police de Hartford mais demeurent pour l’heure assez floues. Il faut dire que son meurtre est le 25ème homicide dénombré à Hartford depuis le début de l’année civile, c’est-à-dire autant que sur l’ensemble de l’année 2020. C’est également 2 fois plus que sur l’intégralité de l’année 2019. Un constat chiffré qui montre bien la croissance accrue de violence dans cette ville du Connecticut ces derniers mois. Le meurtre du jeune homme vient compléter la longue liste de rappeurs plus ou moins connus tombés sous les balles depuis quelque temps, à l’instar de Mo3, Hot Boy Ju, Gonzoe ou encore DThang, le petit frère de Lil Durk. Une pensée pour la famille de YNT Juan, à qui nous adressons nos condoléances…

À LIRE AUSSI: Chucky Thompson : le légendaire producteur de Bad Boy est mort