A travers plusieurs messages publiés sur Twitter qu’il a rapidement supprimé, Conor McGregor s’en est pris à plusieurs reprises à Daniel Cormier, ancien champion du monde poids lourds de l’UFC aujourd’hui commentateur.

A la fin du mois de juillet, Conor McGregor choquait les internautes en s’en prenant violemment à Khabib Nurmagomedov, coupable selon lui d’avoir célébré sa défaite face à Dustin Poirier. Dans un message rapidement supprimé, l’Irlandais faisait ouvertement référence au père du combattant Daghestanais, décédé l’an dernier de la Covid-19, pour attaquer ce dernier. Une sortie choquante mais qui n’avait pas pour autant énervé un Khabib dont on sait qu’il ne prête plus aucun intérêt aux déclarations de McGregor, à raison. Dans la foulée de ces propos, Daniel Cormier, ancien champion du monde de la catégorie poids lourds de l’UFC aujourd’hui commentateur, avait lui aussi pris la parole afin de dénoncer la violence des mots de The Notorious, expliquant qu’il avait même appelé Khabib afin de lui apporter son soutien.

À LIRE AUSSI: Le nouveau gros dérapage de Conor McGregor, qui se moque du père décédé de Khabib

McGregor attaque Cormier

Sans doute mécontent de voir Cormier l’attaquer, McGregor avait publié en début de semaine un 1er tweet – introuvable désormais – en l’invitant à “aller se faire foutre”, tout en le qualifiant “d’ivrogne”. Un message relativement soft mais qui a été suivi ces dernières heures par d’autres attaques, cette fois beaucoup plus violentes. Là aussi, Conor a rapidement supprimé : “Daniel Cormier est un gros tas de graisse. Son état empire de jour en jour. Que Dieu le bénisse. Se montrer ivre à des événements médiatiques la veille de commenter mon combat […] Tes problèmes de dos sont aussi mentaux. Ton poids et ton mode de vie sont épouvantables. Et maintenant, tu es ivre au travail la veille du jour où tu commentes un événement de McGregor ? C’est pitoyable”. McGregor fait ici référence à l’état dans lequel se trouvait Cormier avant la pesée du dernier combat de Conor, qui s’était soldé par une défaite et une fracture du tibia pour l’Irlandais. Or, une journaliste qui accompagnait DC ce jour-là a expliqué que Cormier n’était absolument pas bourré ce soir-là mais avait simplement bu quelques bières. Ces provocations sonnent donc plutôt comme un moyen pour le natif de Dublin d’exprimer sa colère à l’égard du commentateur…

1