Jamie Spears, père et tuteur légal de Britney depuis 2008, a officiellement accepté de se retirer de son rôle. Une grande nouvelle célébrée par l’avocat mais aussi les fans de l’artiste.

Cible de nombreuses critiques et mis en cause par le nouvel avocat de Britney Spears, Jamie Spears, père de la star mais surtout tuteur légal de celle-ci depuis 13 ans, va se mettre en retrait. TMZ a en effet révélé ce 12 août qu’il avait pris la décision de renoncer à son rôle, répondant ainsi favorablement à la demande de sa fille de le suspendre de ses fonctions devant la cour supérieure du comté de Los Angeles. Dans des documents obtenus par le New York Times, on peut ainsi lire la déclaration des représentants de Jamie Spears : “Il est hautement discutable qu’un changement de tuteur soit dans le meilleur intérêt de Britney Spears. Néanmoins, même si M. Spears est le sujet d’attaques injustifiées, il ne pense pas qu’une bataille publique avec sa fille concernant son statut de tuteur soit dans son meilleur intérêt. Il prévoit donc de travailler avec la cour et l’avocat de sa fille pour préparer une transition ordonnée dans le cadre de la tutelle”. Il faut dire que depuis l’arrivée du nouvel avocat de Britney, Mathew Rosengart, les choses ont pris une tournure différente et ce dernier, très offensif, avait rapidement fait part de sa volonté de libérer l’auteur de Toxic du joug de son père. Dans son combat, il avait mobilisé les millions de fans de sa cliente à travers le monde, au point que de nombreuses personnalités, à l’image de Justin Timberlake, ont même pris publiquement position en sa faveur.

Une joie mesurée

De son côté, Mathew Rosengart a lui fait part de sa joie face à cette décision : “Nous sommes heureux que M. Spears et son avocat aient aujourd’hui admis dans un document juridique qu’il devait être retiré. Justice est faite pour Britney. Il a tout de même confirmé que ses équipes continueraient à travailler afin de démontrer qu’il avait largement abusé de son rôle, profitant notamment de l’argent généré par la musique de sa fille. Expliquant être “traumatisée” et “déprimée”, Britney avait imploré la justice de retirer la tutelle de son père, une demande qui avait dans un 1er temps été rejetée jusqu’à cette nouvelle décision. Reste désormais à savoir si la justice imposera à Britney Spears un nouveau tuteur afin de gérer ses affaires…

À LIRE AUSSI: Britney Spears : une nouvelle requête pour destituer son père de la tutelle