Star de la K-Pop et ancien membre du groupe Big Bang, le chanteur Seungri a été condamné à 3 ans de prison pour proxénétisme.

Un tribunal militaire sud-coréen a condamné l’une des plus grandes stars de la K-Pop à 3 ans de prison. Cet artiste, c’est Seungri; âgé de 30 ans, qui s’est retrouvé mêlé à une sombre affaire de prostitution. Connu pour avoir été l’un des membres émérites du groupe Big Bang, il a été reconnu coupable de plusieurs crimes, dont le fait d’avoir mis en place des réseaux sexuels illégaux pour des investisseurs commerciaux à Taïwan, au Japon ainsi qu’à Hong Kong. Il a également été jugé pour avoir détourné les fonds d’une boîte de nuit de Séoul qu’il dirigeait, ainsi que pour avoir violé les lois en place en Corée du Sud, qui interdisent certains types de jeux d’argents. Seungri était actuellement engagé dans l’armée depuis mars 2020 pour une durée de 21 mois, comme l’exige la loi.

Seungri

À LIRE AUSSI: Tenor : L’artiste camerounais incarcéré à la prison de Douala

Une star depuis ses 15 ans

Avant ses nombreux ennuis judiciaires, Seungri était connu comme étant le plus jeune membre du boys-band de K-Pop intitulé Big Bang. Entre 2006 et 2019, le chanteur aurait d’ailleurs amassé plusieurs millions de dollars, avant de quitter le groupe suite aux 1ères accusations liées à ses réseaux de prostitution. Outre les 3 ans de prison requis à son encontre, le chanteur devra également aussi près de 1,15 milliards de wons, soit 750 000 euros, en guise de dommages et intérêts. Seungri n’est d’ailleurs pas la seule personnalité éclaboussée par des scandales sexuels mis en lumière par la presse sud-coréenne puisque Jung Joon-young et Choi Jong-Hoon ont, en 2019, respectivement écopés de peines de 6 et de 5 ans de prison après avoir été reconnus coupables de viol. Une affaire qui avait à l’époque fait le tour du monde…