Ce vendredi 13 août, Sadek a pris la parole sur Snapchat afin de révéler les raisons qui l’avaient poussé à s’en prendre publiquement à Leto.

Ce mardi 10 août, Sadek s’en prenait violemment (et de façon inattendue) à Leto sur Snapchat, déclarant notamment : “Quand je pense, pour de vrai les gars, j’ai été trop bon, j’ai été trop gentil. Regardez un fait comme ça, des gros fils de pu*e comme Leto, des gros suceurs de bi*e comme Leto. Je les ai sortis de galère, j’ai été cool avec eux. Je sors un son avec Da Uzi et lui ce gros fils de pu*e, si je l’avais pas fait il y a 8 mois j’aurai jamais voulu le sortir maintenant, il le publie pas, gros fils de pu*e”. Une attaque que bon nombre d’internautes n’avaient pas vu venir et dont ils n’ont évidemment pas compris la genèse. Si Sadek expliquait que ce pétage de câble était dû au fait que Leto n’avait pas relayé son morceau, le mal était visiblement plus profond, comme il l’a révélé sur Snapchat ce vendredi 13 août.

Sadek s’excuse auprès de la mère de Leto…

Si Leto n’a pas donné suite à cette avalanche de haine, Sadek a toutefois tenu à revenir sur les évènements qui ont engendré de tels propos. Mais avant toute chose, il a souhaité s’excuser auprès de la mère du membre de PSO Thug : “La 1ère chose que je vais faire, c’est m’excuser auprès de la maman de Leto parce qu’elle n’a absolument rien à voir avec ça, et que je suis le 1er à être dégoûté quand ça en vient à toucher les parents, la famille, etc”. Une fois cet aparté terminé, l’interprète de Heisenberg a néanmoins tenu à préciser qu’il était loin de faire machine arrière : “Mais par contre, je ne retire rien de ce que j’ai dit en termes de lâcheté, en termes de fourberie, en termes de méchanceté…”. Il confie ensuite qu’il n’était initialement pas désireux de “laver son linge sale en public”, mais qu’il n’a finalement pas eu d’autres choix. Ce qu’il regrette le plus, c’est le manque de reconnaissance qu’a eu Leto, ainsi que d’autres rappeurs dont il préfère taire le nom, à son égard : J’ai donné de mon temps, de ma personne et de mon amour, et ça, ce n’est pas que rapologiquement. […] C’est des gens que je portais dans mon cœur. […] Au jour d’aujourd’hui, j’ai fait 3 ans de traversée du désert, que j’ai pas montré parce que je suis un homme. 3 ans où j’étais à terre et j’ai rien dit à personne”.

À LIRE AUSSI: Sadek : fou de rage, il insulte violemment Leto ! [Vidéos]

Sadek Leto

Un manque de reconnaissance

Pendant ce moment compliqué de sa vie et de sa carrière, le rappeur du 93 confie n’avoir jamais pu compter sur les gens pour qui il avait donné de son temps auparavant : “Quand le téléphone il sonne de mon côté, moi au 1er bip je dis allô, et ensuite quand le vent il tourne de leur côté, on doit parler avec des managers ? On doit parler avec des gens de l’entourage ? Ça devient tout d’un coup des ‘artistes’.” Sadek donne d’ailleurs un exemple concret de cet opportunisme : “Par exemple, j’ai eu un enfant dernièrement. J’en ai pas vu un seul venir prendre des nouvelles de mon fils, j’en ai pas vu un seul, passer à la maison pour voir mon fils, c’est plus ce genre de choses qui me blessent, et en vrai de vrai, le partage de sons, c’est un prétexte pour manifester tout ça”. Sadek l’assure, il n’y aura plus jamais de marche arrière ou de réconciliation possible avec Leto. Espérons donc que les 2 artistes n’en viennent pas à se croiser dans les locaux de Rec. 118, label sur lequel ils sont tous les 2 signés…