Tandis que Leto a brièvement évoqué les attaques récentes de Sadek à son encontre, ce dernier a de nouveau parlé, tentant de ridiculiser son nouveau rival.

La guerre opposant Sadek à Leto ne fait que commencer. Ce mercredi 11 août, le 1er explosait de colère et s’en prenait au second sur Snapchat, lui reprochant d’abord de ne pas avoir partagé leur dernière collab’, un morceau intitulé Top Boy – sur lequel on retrouvait également DA Uzi – et qui était présent sur la réédition de Aimons-nous vivants. 2 jours après, le rappeur originaire de Neuilly-Plaisance prenait de nouveau la parole sur les réseaux sociaux, s’excusant auprès de la mère de son nouveau rival pour les mots qu’il avait eu à son égard mais ne regrettant rien dans la teneur de ses propos. Il expliquait avoir été déçu par le comportement de certains, dont Leto, considérant avoir donné beaucoup de temps à ce dernier mais n’avoir rien eu en retour, ni quand il traversait une période difficile dans sa carrière, ni quand il a eu un enfant.

À LIRE AUSSI: Sadek s’excuse auprès de la mère de Leto mais ne regrette pas ses propos !

Les attaques continuent

Jusqu’ici silencieux face à ces attaques, celui qui s’est révélé au sein du groupe PSO Thug est brièvement sorti de son silence vendredi afin d’ironiser sur les sorties récentes de Sadek. Visiblement mort de rire, il écrit ainsi en story que le dealer de ce dernier était “nul”, mais ne lui répond pas directement. Peu de temps après, Sadek en a rajouté une couche, évoquant des souvenirs du clip Plein les poches en affirmant que Leto n’avait pas pu assister à une partie du tournage du clip en raison de sa consommation d’alcool, tout en expliquant qu’il vendait de la cocaïne à ses managers. Des accusations visant clairement à décrédibiliser Leto et son entourage auxquels celui qui vient de lancer une nouvelle série de freestyles baptisée Mozart Capitaine Jackson n’a pas tenu à répondre, au moins pour l’instant…

Leto