A l’occasion d’une conférence de presse, le président du FC Barcelone Joan Laporta a annoncé que la dette du club catalan s’élevait à 1,35 milliard d’euros.

Ce n’est plus un secret pour personne, le FC Barcelone traverse une très grave crise financière. Accentuée par la situation sanitaire récente, celle-ci a même contraint le club catalan à devoir se séparer de sa légende Lionel Messi, qui a finalement choisi de rejoindre son grand pote Neymar au PSG. Cible de la majorité des critiques venant des supporters mais aussi des nouveaux dirigeants, l’ancien président Josep Maria Bartomeu, à la tête du Barça entre juillet 2015 et octobre 2020, est sorti de son silence durant le week-end. Dans une lettre ouverte, il a notamment expliqué avoir fini son mandat avec de meilleurs résultats opérationnels que ses prédécesseurs, tout en pointant du doigt le manque d’actes de l’administration Laporta afin de faire diminuer la balance économique dès sa prise de pouvoir. Bartomeu affirmait lui qu’il avait entamé la mise en place de mesures, avant d’être finalement poussé vers la sortie.

À LIRE AUSSI: C’est officiel, Lionel Messi est un joueur du PSG !

Laporta réplique… et donne des chiffres

Ce lundi 16 août, Joan Laporta a tenu à répondre à Josep Maria Bartomeu lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a détaille la situation financière du club, chiffres à l’appui. Il a ainsi révélé au grand public les conclusions du bilan économique du FC Barcelone au 31 juin, comme le rapporte RMC Sport : “Nous avons des pertes de 468 millions et nous les avons déjà présentées à La Liga, a ainsi expliqué le dirigeant catalan. L’impact direct lié au Covid-19 est de 91 millions d’euros. […] Le Barça a un actif net négatif d’environ 451 millions d’euros. Il nous a obligé à travailler pour montrer à nos créditeurs que le club est viable. Nous avons dû faire preuve de crédibilité”. Par la suite, en utilisant des mots compréhensibles de tous, l’actuel président du Barça a révélé le montant pharaonique de la dette que possède son club : “La réalité est qu’au 31 juin, la dette est de 1,35 milliard d’euros”. Enfin, pour conclure, Laporta s’en est sans surprise pris à Bartomeu, expliquant que sa gestion avait été “injustifiable” et qu’il cherchait désormais à se dédouaner de ses responsabilités. Un conflit qui ne doit pas faire oublier la situation d’un club définitivement au bord du gouffre et qui va devoir drastiquement réduire ses dépenses s’il souhaite retrouver les sommets du football mondial…