Arrêté en février alors qu’il était suspecté du meurtre par balles de son cousin, Silento a été inculpé ce lundi de 4 chefs d’accusation, dont celui d’homicide, par un tribunal de Georgie.

En 2015, Silento, jeune artiste inconnu du grand public âgé de 17 ans, retournait la planète avec son morceau Watch Me (Whip/ Nae Nae), un hit international dont le clip cumule aujourd’hui plus d’1,8 milliard de vues sur YouTube. Malgré cet immense succès, le natif de Stone Mountain, une ville située dans la banlieue-est d’Atlanta, ne parviendra jamais à confirmer et à s’imposer sur le devant de la scène américaine. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le one-hit wonder a depuis connu une importante descente aux enfers, son équipe expliquant notamment qu’il avait souffert de problèmes psychologiques. Au début du mois de février, Ricky Lamar Hawk – de son vrai nom – était ainsi arrêté, suspecté d’avoir tué son cousin, un dénommé Frederick Rooks (34 ans), dont le corps avait été retrouvé 2 semaines plus tôt dans un quartier résidentiel d’Atlanta, tué par balles lors d’un drive-by.

À LIRE AUSSI: Silento : Le rappeur accusé du meurtre de son cousin

Silento inculpé pour meurtre

Incarcéré depuis dans un centre pénitentiaire de la région, Silento était finalement présenté ce lundi à un Tribunal. Sans grande surprise, le Grand Jury auquel l’artiste de 23 ans faisait face à décider de l’inculper de 4 chefs d’accusation, dont ceux d’homicide et de possession d’une arme à feu durant un crime. Autant de faits qui pourraient, s’il est reconnu coupable, lui valoir de rester de très longues années en prison, voir même la peine de mort, en vigueur dans l’Etat de Georgie. Il reste d’ailleurs toujours détenu sans possibilité de libération sous caution, ce qui prouve bien qu’il n’existe que très peu de doutes quant à sa culpabilité. On ne sait pas pour l’heure quand son procès aura lieu, mais la justice pourrait être amenée à statuer rapidement sur le sort de Silento, qui était au sommet il y a de cela 6 ans et est aujourd’hui derrière les barreaux, sans doute pour un long moment…

Silento
Silento après son arrestation en février