Kid Cudi a lancé un appel sur ses réseaux sociaux : il souhaite recruter au plus vite un rouleur de joints professionnel.

Le monde professionnel offre à tout un chacun l’occasion de se servir de son talent pour gagner sa vie. Sportif, artiste, etc. Bon nombre d’individus ont réussi à faire de leur don une force, et par conséquent une profession. Adeptes de cannabis, certaines personnes ont pour leur part des aptitudes fulgurantes dans le roulage de joints. Sachez, si vous en faites partie -bien qu’il est interdit de consommer ce type de substances en France-, qu’un job vous attend peut-être outre-Atlantique, à Los Angeles plus précisément. Mieux encore, votre patron ne serait autre que… Kid Cudi ! En effet, le rappeur de 37 ans a déclaré sur ses réseaux sociaux qu’il recherchait “un rouleur de joints professionnel”. Si l’opportunité vous intéresse, voici les détails : “Contactez @Shift_leader06 avec votre CV. Demandes sérieuses seulement !!”.

À LIRE AUSSI: Travis Scott se lance dans le commerce du cannabis

Un métier en devenir

Début août, Quavo révélait une photo sur laquelle il apparaissait avec son assistant, qui lui tenait un parapluie afin de le protéger du soleil, et dirigeait un mini-ventilateur dans sa direction afin de le rafraîchir durant les fortes chaleurs. Un travail rémunéré 5 000 dollars par jour… Être aux petits soins pour les plus grands artistes U.S, ça paye ! En 2019, le roi de la Weed, monsieur Snoop Dogg, expliquait qu’il avait également engagé un rouleur de joints professionnel. “C’est son J-O-B, son métier”, déclarait-il à Seth Rogen durant une interview. “Sur son CV, il est écrit : rouleur de pétards. P-B-R, professional blunt roller”. Parmi les avantages, Snoop a aussi rappelé que la personne engagée pour de tels services pouvait profiter de cannabis gratuit. Si un tel métier peut donc être dangereux à moyen terme en cas de consommation excessive, nul doute qu’il constitue pour un grand nombre de personnes une profession de rêve !