Bruno Mars et Anderson .Paak, qui forment le duo Silk Sonic, ont décidé de repousser la sortie de leur album commun, initialement prévu à l’automne.

Les fans du duo récemment formé Silk Sonic, constitué de Bruno Mars et d’Anderson .Paak, vont devoir s’armer d’encore un peu de patience pour découvrir le 1er album du groupe. Initialement prévu à l’automne, An Evening With Silk Sonic verra finalement le jour en 2022, comme l’ont annoncé les 2 artistes. En effet, les principaux intéressés souhaitent d’abord sortir de nouveau singles avant de s’attaquer véritablement à cet opus commun très attendu par leurs fans respectifs. C’est en tout cas ce qu’ils ont confié lors d’une interview qu’ils ont accordé au mythique magazine Rolling Stone, à découvrir dans le numéro qui sortira en septembre : “On ne veut pas se presser. On est actuellement en mode retouche à cette heure-ci […] On a le squelette de la plupart de l’album, donc le but actuel et de vraiment de peaufiner les aspects qui ont encore besoin d’un peu d’attention”. En mars dernier, Silk Sonic nous avait gratifié de son 1er morceau, l’excellent Leave the Door Open, qui avait directement atterri à la 1ère place du Top Singles du Billboard, avant d’être suivi en juillet dernier par le morceau Skate.

À LIRE AUSSI: Trippie Redd : la belle tracklist de son nouvel album, Trip at Knight

Un opus positif

Dans le cadre de la préparation cet album, Bruno Mars et Anderson .Paak ont choisi de s’entourer de très grands noms. Ainsi, Boosty Collins, ancien bassiste de James Brown et précurseur de la funk, a supervisé l’album, lui qui est aussi celui ayant trouvé le nom adopté par le duo. De son côté, Dr. Dre, qu’on ne présente plus, a donné tout au long du processus artistique des retours sur la conception de leur projet, de quoi faire saliver les auditeurs. Au cours de cette même interview pour Rolling Stone, Anderson .Paak a révélé l’origine de ce duo, né d’une blague il y a 5 ans, avant de se concrétiser lors des premiers mois de la pandémie : “Je ne suis pas sûr que nous l’aurions fait si cela n’avait pas été motivé par la pandémie […] Cela a été une période tragique pour tant de gens, et à la base, Bruno aurait surement dû être sur la route et moi aussi, mais nous avons été contraints de rester . Quant à la philosophie que les 2 artistes veulent véhiculer, elle trouve son origine dans la galère qu’ils ont vécu plus jeunes en tant qu’enfants issus des minorités : “C’est le fruit de la douleur de la lutte […] On sait que pour nous, c’est vivre ou mourir, et on sait aussi ce que la vie et la mort signifient vraiment. On sait ce que c’est d’être fauché, de perdre des proches, ou encore d’avoir des parents qui luttent contre leur addiction tout en nous élevant. On sait ce devant quoi on se lève, et c’est tout ce que nous avons”, poursuit le natif de Oxnard, en Californie. Ce qui est sur, c’est qu’avec Evening With Silk Sonic, le duo compte bien donner de la joie aux auditeurs : “Si cela nous fait nous sentir bien nous, et que cela résonne chez nous, alors ça deviendra contagieux et fera que les autres se sentiront bien eux aussi. C’est notre boulot en tant qu’entertainers. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rolling Stone (@rollingstone)