Le regretté Chadwick Boseman a fait sa dernière apparition dans l’univers Marvel à l’occasion du 2ème épisode de la nouvelle série animée du MCU, What If.

Le Marvel Cinematographic Universe continue de se développer un peu plus chaque jour. Depuis l’apparition de Disney+ sur le marché du streaming, les créateurs et scénaristes des studios Marvel multiplient les séries et les spin-offs, toujours centrés autour de leur univers, afin de répondre au mieux à la demande que la plateforme a créée. Et c’est dans cette optique que les décideurs de la franchise ont décidé de sortir une nouvelle série animée, intitulée What If, soit littéralement “Et si … ?. Son concept ? User du procédé filmique du multivers pour croiser, inverser ou modifier les histoires de bases connues se passant dans notre monde. Et c’est comme ceci que dés le 1er épisode, on a pu découvrir que, dans cet univers parallèle, Peggy Parker, la petite amie de Captain America, affrontait elle-même les nazis à la place de son compagnon. Ce mercredi 18 août, le 2ème épisode a également été diffusé et a fait pas mal de bruits sur les réseaux sociaux, puisqu’il a pour but de rendre un ultime hommage à Chadwick Boseman, le défunt interprète du rôle de T’Challa, roi du Wakanda dans le film Black Panther, mort à la suite des complications liées à un cancer du côlon.

À LIRE AUSSI: Marvel : Hugh Jackman bientôt de retour en tant que Worlverine dans le MCU ?

Chadwick Boseman en voix-off de son propre personnage

Dans ce second épisode, les time-lines de T’Challa et Peter Quill (Starlord dans les Gardiens de la Galaxie) se rejoignent lorsque le 1er se fait accidentellement confondre et enlever par le gang des Ravagers et leur chef Yondu. Le personnage de Boseman deviendra donc le Starlord de son univers, en lieu et place de Quill dans le nôtre. Mais malgré cette différence temporelle, la personnalité de T’Challa reste, elle, inchangée et continue de véhiculer les mêmes valeurs que dans la version originale, un souhait émis par Chadwick Boseman lui-même lorsqu’il a accepté de doubler la voix de son personnage : “Il se souciait tellement de T’Challa… Tous les acteurs se soucient de leurs personnages, mais Chadwick avait bien compris la puissance de Black Panther ainsi que son réel rôle en tant qu’icône […] Il lisait les scripts en amont et transmettait des notes ou des réflexions à son propos. Elles ont toujours été pertinentes, articulées et brillantes”, a confié Ashley C. Bradley, scénariste en chef du projet, au site EW.

What If T'Challa 2

Chadwick Boseman enchanté par cette idée d’univers parallèle

Bradley a aussi souligné la grande implication de Chadwick Boseman, qui avait donc bien compris le symbole que représentait son personnage depuis la sortie de Black Panther au cinéma en janvier 2018 : “Il voulait faire en sorte d’être certain d’avoir le bon accent, que ce dernier colle parfaitement aux films (Black Panther et Avengers). Parce qu’il savait que c’était une série d’animation et qu’elle allait automatiquement regardée par des enfants […] C‘était super important pour lui de faire d’être sûr que T’Challa soit toujours présenté comme un model et un héros”. De son côté, Bryan Andrews, scénariste de la série, a révélé que Boseman était l’un des tout premiers acteurs à avoir signé pour reprendre son rôle dans What If :Son niveau d’excitation et son enthousiasme quant au projet étaient géniaux, car il savait l’épreuve qu’il traversait, ce qui n’était pas notre cas […] il voulait tout faire pour que T’Challa soit encore là après lui, et c’était l’une de ces dernières chances de le faire. Il était super pro, merveilleux et génial, alors que nous, on ne savait rien de sa maladie, vous voyez ? Il a tellement apporté à ce rôle […] Le personnage était tellement diffèrent que vous pouviez quand même garder quelques-unes de ses vertus, son intégrité et tous les autres aspects importants qui font de T’Challa ce qu’il est, mais sans nécessairement lui imposer toute la pression du Wakanda sur les épaules. Il avait apprécié le fait que nous puissions garder certains aspects moraux de T’Challa, et les livrer d’une manière différente, en mode,“je suis dehors, je m’éclate, c’est cool”. Ce qui est certain, c’est que le talent, la personnalité, les valeurs et la grandeur d’esprit de Chadwick Boseman manqueront encore pendant de longues années à tout le personnel et tous les fans de l’univers Marvel.

À LIRE AUSSI: Marvel : Black Widow engrange (déjà) 215 millions de dollars de bénéfice