Elon Musk, patron de Tesla, a présenté ce jeudi 19 août son nouveau projet de robots humanoïdes, pour lequel il compte délivrer un prototype dès l’année prochaine.

Après la conquête de Mars, la puce dans le cerveau ou encore le réseau de super-tunnels en dessous de Los Angeles, l’extravagant Elon Musk a trouvé le projet sur quoi il se pencherait dans les prochains mois. En effet, ce jeudi 19 août, le milliardaire d’origine canadienne a annoncé que Tesla se penchait actuellement sur la création … de robots humanoïdes : “Tesla est sans aucun doute la plus grande entreprise de robotique, car nos voitures sont déjà des robots semi-conscients sur roues”. Autrement dit, celui qui a vendu toutes ses propriétés pour se concentrer sur le travail de SpaceX compte bien intégrer l’ensemble des technologies dont il dispose dans ce qu’il appelle son “Tesla Bot” : “Cela a du sens d’intégrer tout cela dans un robot humanoïde, d’autant plus que nous sommes également bons en matière de capteurs, de batteries et d’actionneurs”.

Tesla Bot présentation 3

 

À LIRE AUSSI: Elon Musk prévient : “des gens vont mourir” sur la route de Mars [Vidéo]

Un robot amical

Elon Musk a aussi annoncé vouloir livrer un premier prototype “au cours de l’année prochaine”, un délai ambitieux alors qu’il ne semble être qu’au début de son projet. Un projet qui peut en effrayer plus d’un dans sa forme, puisque nombreux sont les scientifiques ayant appelé les inventeurs et développeurs à faire très attention lorsqu’ils en viennent à utiliser l’intelligence artificielle. Mais pas de panique, car comme l’a expliqué avec humour l’homme d’affaires, son entreprise n’a pas pour but de construire le prochain Ultron : “Il sera amical bien entendu […] D‘un point de vue mécanique, nous l’avons conçu pour que vous puissiez le fuir ou bien le maîtriser”. Et c’est ensuite plus sérieusement qu’Elon Musk a aborder les “profondes implications pour l’économie”, une économie basée sur le travail et pour laquelle il compte faire, grâce à l’utilisation de son robot, de l’effort physique un choix plutôt qu’une tache : “Il pourra naviguer dans un monde connu par et pour les humains, et ainsi éliminer les taches dangereuses répétitives ou ennuyeuses”. Le robot devrait peser 56,7 kg et ne dépassera pas la vitesse de 8 km/h. Il sera également équipé de multiples caméras ainsi que d’un écran au niveau de la tête et sera principalement contrôlé par l’ordinateur de conduite autonome de Tesla.

Tesla Bot présentation 2