Laylow a dévoilé ce lundi matin son nouveau clip, celui du morceau Spécial sur lequel il est accompagné par Fousheé et Nekfeu.

Avec son nouvel album baptisé L’étrange Histoire de Mr. Anderson sorti le 16 juillet, Laylow a définitivement vu son statut de tête d’affiche du rap français être confirmé. Porté par une hype très importante sur les réseaux sociaux, le rappeur natif de Toulouse a une nouvelle fois amené son univers et son story-telling à un échelon supérieur. Un travail récompensé par des avis très souvent dithyrambiques mais aussi chiffres de ventes particulièrement élevés. En 7 jours, il a ainsi écoulé près de 34 446 exemplaires de son opus, et a vu ce dernier certifié disque d’or en 3 semaines. Parmi les morceaux les plus appréciés de l’album, Spécial, qui réunissait Laylow, Nekfeu et la jeune chanteuse new-yorkaise Fousheé, a très clairement gagné les faveurs des auditeurs. Désormais, voilà ce single accompagné par un clip réalisé comme toujours par Osman Mercan.

À LIRE AUSSI: Laylow : Twitter est ébullition après la sortie de L’étrange histoire de Mr. Anderson

Nekfeu rend hommage à Népal

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce clip est définitivement une réussite sur le plan visuel, nous plongeant dans l’univers sombre du Mr.Anderson Hospital. Tandis qu’on voit Fousheé abattre avec un pistolet un homme qui voulait la battre avec sa ceinture, Laylow va commettre de son côté une tuerie lors d’une soirée, à l’aide d’une hachette. Arrêté après ce crime, il va finalement retrouver Nekfeu, impliqué lui dans un meurtre, à bord d’un camion blindé qui va les emmener à l’hôpital psychiatrique, où ils vont être vêtus d’une camisole de force. Dans ce clip, Nek’, qui faisait son grand retour à l’écran, a également profité de ce passage pour rendre un bel hommage au regretté Népal en arborant un 444 sur sa tenue de prisonnier, référence au projet 444 Nuits que le défunt rappeur avait révélé en 2016. Une superbe mise en images à savourer sans plus attendre ci-dessous !

Laylow feat. Fousheé x Nekfeu – SPECIAL :