The Weeknd s’est fait un superbe cadeau en achetant une luxueuse villa située dans le quartier huppé de Bel Air, dans les hauteurs de Los Angeles, pour près de 70 millions de dollars.

Il est évident que lorsque l’on est l’une des plus grandes stars de la musique à travers le monde, on peut parfois réaliser quelques folies. The Weeknd en sait quelque chose puisque, comme l’a révélé le très sérieux The Wall Street Journal ce jeudi 19 août, l’artiste canadien vient tout juste de s’offrir une magnifique villa contre la modique somme de 70 millions de dollars. Située dans le quartier très huppé de Bel-Air, dans les hauteurs de Los Angeles, l’immense propriété appartenait encore il y a peu à Reinout Oerlemans, un entrepreneur hollandais à succès travaillant dans le monde des médias, et son épouse. On apprend aussi que cette même villa, récemment rénovée par le couple, n’était, à la base, absolument pas mis en vente. C’est seulement lorsque les agents immobiliers de l’entreprise Beverly Hills Estates ont fait part aux propriétaires de l’intérêt d’une superstar de la musique pour leur maison, qu’ils ont accepté un deal pour ce bien qu’ils avaient acquis en 2015 contre 21,5 millions de dollars. Une belle plus-value, donc.

À LIRE AUSSI: The Weeknd évoque les comparaisons avec Michael Jackson

L’un des deals immobiliers les plus chers de l’année à LA

Toujours selon le média, cette opération financière s’élevant donc à 70 millions de dollars fait partie des deals immobiliers les élevés cette année à Los Angeles. Il faut dire que la propriété, qui fait presque 3 065 mètres carrés, est dotée de 9 chambres, un spa, un sauna, une piscine extérieure à débordement ainsi que des basins intérieurs, mais aussi d’une cascade, d’un cinéma privée, d’une salle de sport ainsi qu’un home studio professionnel. On imagine aussi que l’agent immobilier choisi par l’interprète de Save Your Tears pour représenter ses intérêts a lui aussi dû empocher une sacrée commission à la vente. Un énorme achat pour Abel Makkonen Tesfaye, de son vrai nom, lui qui vient d’exploser un nouveau record avec son titre Blinding Lights, présent pour la 88ème semaine consécutive au sein du Billboard Hot 100. Un record anciennement détenu par le groupe pop-rock Imagine Dragons qui, avec son morceau Radioactive, avait figuré pendant 87 semaines dans ce même classement. Une performance de plus qui prouve bien l’immense réussite de l’artiste natif de Toronto.