PnB Rock a plaidé coupable ce lundi 23 août aux multiples charges liées à son arrestation en 2019. Il a ainsi été condamné à 36 mois de probation, mais aussi 100 heures de travaux d’intérêts généraux.

Originaire de Philadelphie et notamment connu pour ses morceaux Selfish et Middle Child, PnB Rock était présenté ce lundi 23 août à un tribunal de Pennsylvanie. Il a ainsi plaidé coupable aux nombreux plusieurs charges qui lui étaient reprochées après son arrestation, survenue en 2019 dans la ville de Bensalem. A l’époque, l’artiste de 29 ans avait été arrêté par la police à son domicile, où les enquêteurs avaient trouvé de nombreuses substances illicites mais aussi une arme déclarée comme volée. Comme l’a rapporté plus tard le bureau du procureur de Bucks, le juge en charge de l’affaire, Wallace H. Bateman, a condamné Pnb Rock à 36 mois de probation pour chacun de ses chefs d’accusation, avec toutefois la possibilité de les exécuter simultanément. Il devra également compléter sa peine avec 100 heures de travaux d’intérêts généraux, et pourra les effectuer en Californie, où il réside.

pnb-rock-arrested
Le mugshot de PnB Rock lors de son arrestation en 2019
À LIRE AUSSI: YoungBoy NBA : toujours emprisonné, son état mental inquiète

Il était surveillé depuis 2018

Le bureau du procureur a également indiqué que PnB Rock, Rakim Allen de son vrai nom, avait été arrêté par l’unité spéciale d’investigation de la police de Bensalem le 20 janvier 2019, après qu’un mandat de perquisition ait été accordé pour fouiller la propriété de l’artiste. Ce mandat avait été délivré au terme d’une enquête menée depuis novembre 2018, après que la police locale ait reçu de nombreuses plaintes concernant de nombreuses fêtes et une odeur quotidienne de marijuana provenant de la maison. Lors de la perquisition, les autorités ont retrouvé plus de 2,2 kilos de marijuana, divers accessoires pouvant servir à la revente, plus de 33 000 dollars en cash ainsi que la fameuse arme. La petite amie du rappeur, Stephanie Sibounheuang, a elle aussi été poursuivie par la justice. Elle avait déjà plaidé coupable pour possession de substances illicites en 2019 et fut condamnée à 6 mois de probation. 

Steph-Sibounheuang-Mugshot