Après s’en être pris à Booba, Sadek a décidé de clasher d’autres rappeurs français, dont Niro, Zola ou encore Ziak.

Loin de sa devise “Aimons-nous vivants”, c’est au travers de violents conflits que Sadek se démarque actuellement. Après avoir violemment insulté Leto au début du mois, l’interprète de Napoli s’est confronté la semaine dernière au maître des clashs, Booba,  n’appréciant pas que le Duc lui adresse une pique après qu’il ait parlé des influenceurs et des candidats de télé-réalité. Dossiers ressortis, insultes à tout va, proposition d’octogone… La joute verbale qui a opposé les 2 rappeurs est loin d’avoir été de tout repos, mais semble bel et bien toucher à sa fin. C’est en tout cas ce qu’a annoncé Kopp au cours du week-end, prenant la décision de bloquer son nouvel ennemi de tous les réseaux sociaux. Loin de garder sa langue dans sa poche, Sadek avait également décidé d’attaquer les protégés du Duc, SDM et Dala, qui ne semblaient pas fermés à l’idée d’en découdre avec Johnny Niuum. Et ce n’est pas fini, puisque l’artiste de 30 ans s’est en cette fois pris à d’autres rappeurs sur Twitter, en commençant par Niro

À LIRE AUSSI: Booba met un terme à son clash avec Sadek

Sadek allume Niro

Personnage très respecté de ses confrères, Niro n’est que très peu égratigné dans le game, une image qu’a pourtant décidé d’entacher Sadek. Un internaute a partagé un extrait du titre Millenials (Génération Y) du rappeur de Blois en écrivant : “C’est pour Sadek ça”. Une mention qui n’a visiblement pas plu au principal intéressé, qui ne porte visiblement pas le fondateur d’Ambition Music dans son cœu comme il l’a expliqué sur le réseau social à l’oiseau bleu : “Non lui c’est une victime il s’est caché quand je me suis fait niquer par les mecs d’Aulnay en studio (8 vs 1)  il était en bas enfermé avec l’ingé son, que je meurs de suite si c’est faux je peux pas le citer il a pas de buzz et je suis une p*te à Buzz”. “Sadek s’est battu , Niro a couru. Merci Despo”, a-t-il ensuite écrit dans le tweet suivant.

Ziak et Zola en prennent aussi pour leur grade

Bien décidé à continuer sur cette lancée, Sadek n’a pas manqué d’allumer par la suite Ziak et Zola. Alors qu’il faisait l’éloge des rappeurs du 91 et notamment ceux du désormais fameux Bat. 7 popularisé par Koba LaD, il ne s’est pas gêné pour envoyer une balle perdue à ceux qu’il n’apprécie guerre : “Shotas c’est un bon et Johnny soutien le bat 7 et tout evry grigny et Corbeil sauf Zola et Ziak c’est des victimes brrrr ça Kai du m”. La seule question que nous sommes désormais en droit ne nous poser est la suivante : Qui sera le prochain à subir les foudres du natif de Neuilly-Plaisance ?