Alors qu’il est actuellement sous contrat avec le club grec de l’Olympiakos, Ruben Semedo a été inculpé par la police locale ce dimanche 29 août pour un viol sur mineur.

A l’instar de Benjamin Mendy, qui restera en prison en Angleterre jusqu’à son procès, Ruben Semedo se retrouve lui sous le coup d’accusations très graves. En effet, le défenseur de l’Olympiakos et international portugais (3 sélections) a été arrêté ce dimanche 29 août par la police grecque, à la suite d’une plainte pour viol sur mineur déposée par une jeune fille de 17 ans. Cette dernière a affirmé aux autorités que le footballeur l’avait ramené chez lui afin de la violer, le tout accompagné de l’un de ses amis, âgé de 40 ans, qui est lui toujours activement recherché. Ruben Semedo aurait abordé la demoiselle dans un bar de la ville d’Oropos la veille, le samedi 28, avant de la ramener à son domicile de Glyfalda, une petite ville située en bordure d’Athènes. Le numéro 22 du club grec a immédiatement été déféré devant un procureur ce lundi 30 août. Le club de l’Olympiakos n’a en revanche toujours pas communiqué sur le sujet.

Ruben Semedo arrestation en Grèce

À LIRE AUSSI: Benjamin Mendy inculpé par la police anglaise dans une affaire de viols

Pas la première affaire judiciaire pour Semedo

C’est donc un nouveau et très sérieux démêlé judiciaire auquel doit faire face le Portugais. Pour l’instant, Semedo continue de réfuter les accusations dont il fait l’objet, comme l’a expliqué son avocat, Starvos Georgopoulos : “Il nie toutes accusations. Il a aussi affirmé que la plaignante avait selon lui 19 ans”. En 2018 déjà, l’ancien joueur de Villarreal avait déjà été reconnu coupable par la justice espagnole de nombreux chefs d’accusation, en l’occurrence tentative d’homicide, coup et blessures, séquestration, vol avec violence et port d’arme illégal. Semedo avait à l’époque, avec 2 complices, “attaché, frappé et séquestré” un homme à son domicile de Betera, près de Valence. Il avait alors été condamné à une peine de 5 ans de prison, avant de la négocier avec la justice en 2020 contre une interdiction du territoire espagnol pendant 8 ans et une caution de 30 000 euros, venant s’additionner à une amende de 46 000 euros déjà versée après le verdict initial. 

Ruben Semedo arrestation en Espagne