Très en colère depuis la sortie de Donda, Soulja Boy souhaite en découdre avec Kanye West sur un ring de boxe.

Soulja Boy semble bel et bien désireux de se battre avec Kanye West. Alors que le nouvel album du rappeur de 44 ans, Donda, est finalement sorti ce dimanche 29 août, DeAndre Cortez Way – de son vrai nom – s’est, à l’image de Chris Brown, largement emporté sur les réseaux sociaux. Il explique en effet avoir enregistré avec Ye un couplet destiné au morceau Remote Control, qui aurait finalement été supprimé sans en être averti. Un acte jugé lâche par le principal intéressé, qui a donc décidé de passer ses nerfs sur Twitter dès le lendemain, déclarant ainsi :Je me sens dupé, Kanye m’a envoyé cette chanson Remote Control et je n’entends pas mon couplet dessus… hmm fuck ce n***o”. Les invectives ont continué de plus belle dans la foulée : “Sur Dieu. Tu es une salope @kanyewest et si tu as un problème avec ce que je dis, je vais te frapper mon n***o”. Certains internautes ont toutefois rapidement mis en doute cette version, soulignant les multiples mensonges relayés par Soulja ces dernières années.

À LIRE AUSSI: Booba soutient Chris Brown et s’en prend lui aussi à Kanye West [Photo]

Soulja défie Kanye sur un ring

Ce mardi 31 août, alors que sa colère n’était visiblement pas redescendue, Soulja Boy a poussé le bouchon encore plus loin en défiant Yeezus… sur un ring de boxe ! “Je veux me battre. Est-ce que tu sais comment te battre ?”, a-t-il déclaré, avant d’hausser le ton : “@kanyewest j’ai l’impression que tu es une p*te. On monte sur le ring ?D’ailleurs, l’interprète de Crank That est persuadé qu’un tel événement pourrait être très rentable : “Je pense qu’on pourrait se faire 100, 200 millions de dollars”. Pour rappel, Soulja Boy n’est pas le seul artiste à être sorti de ses gonds suite au comportement de Kanye, puisque Chris Brown a aussi subi le même sort, lui qui a vu son couplet retiré du morceau New Again. Raison pour laquelle Breezy avait insulté son homologue de “grosse p*te” en story Instagram, avant de supprimer le cliché quelques minutes plus tard…