Dans l’émission Télé-Matin, Akhenaton a répété son opposition au vaccin contre la Covid-19 ainsi qu’au Pass Sanitaire, tout en revenant sur sa toute récente hospitalisation.

Homme de conviction, Akhenaton a été l’un des premiers artistes à faire part de son opposition au vaccin contre la Covid-19 ainsi que le Pass Sanitaire. Un avis qu’il avait déjà exprimé publiquement à travers une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux à la mi-juillet, et qu’il a réitéré ce jeudi 2 septembre dans l’émission Télé-Matin, diffusée sur France 2. L’occasion pour lui de préciser encore sa pensée, expliquant qu’il n’était pas à ranger dans la catégorie des “antivax” : “Pour être antivax, il faut déjà voir un vaccin. Aujourd’hui la loi européenne ne reconnaît pas cette thérapie-là comme étant un vaccin mais comme une thérapie génique […] Je ne suis pas antivax, je ne veux pas me faire ce vaccin-là. C’est très différent”.

Il dénonce également une mesure plus politique que sanitaire : “J’ai pris position parce que pour moi ce n’est pas une mesure scientifique. Le métro s’en passe, le train ne s’en passe pas. C’est scientifique ? C’est politique ! L’Assemblée nationale sans pass et les concerts avec pass. C’est scientifique ? Non, c’est politique […] Ce qui me dérange, dans le pays, c’est que tous nos plus grands scientifiques ont été dénigrés, moqués, par des consultants santé de plateaux de télévision qui ont un Bac+2. Au bout d’un moment, il faut être sérieux. La science doit réappartenir à la science, elle ne peut pas appartenir au commerce”. Un dernier argument auquel on pourrait répondre qu’un nombre très important de médecins ont également incité à la vaccination et au Pass Sanitaire.

AKH clarifie sa situation

Touché par une gêne respiratoire” en août et hospitalisé dans la foulée, Akhenaton a également profité de l’occasion pour rétablir sa vérité. Contrairement à ce qui avait été affirmé à l’époque, il n’a jamais été placé en réanimation et évoque plutôt d’une hystérie médiatique : “Je n’aurais pas repris les concerts si j’étais allé en réa. Ils m’ont réoxygéné avec une machine qui s’appelle Optiflow. Et après je suis resté trois jours en observation, pas en réa’”. A défaut d’être en accord avec son avis, on peut au moins reconnaître au légendaire rappeur marseillais un réel franc-parler auquel il ne renoncera sans doute jamais.

À LIRE AUSSI: Akhenaton : la Covid-19 ne serait finalement pas la cause de son hospitalisation