6 mois environ après la sortie d’Aimons-nous vivants, Sadek est de retour avec un nouveau titre inédit baptisé E-Toro.

S’il a beaucoup fait parler de lui ces derniers jours sur les réseaux sociaux pour des affaires annexes à l’artistique, Sadek est cette fois de retour en musique avec un titre inédit. Intitulé E-Toro, ce morceau voit le jour 6 mois après la sortie de son album, Aimons-nous vivants. Un opus conséquent puisqu’il contenait 18 morceaux, accompagnés de 2 titres bonus, ainsi qu’une liste d’invités prestigieuse sur laquelle on retrouvait SCHNinho, FiansoHeuss L’enfoiré, Ali, ValdKalash Criminel, Rimkus, Lacrim, Beezy, Les So, Limkus, Oussou, DA Uzi et Leto. Présenté comme l’album du siècle par le natif de Neuilly-Plaisance, le projet s’était écoulé à 6 585 exemplaires après la 1ère semaine d’exploitation, dont 574 exemplaires en physique, 93 en téléchargement et 5 918 en streaming. Récemment libéré de son contrat par le label Rec. 118, le rappeur a donc choisi de revenir, en indépendant, avec ce morceau inédit.

Sadek – E-Toro :

À LIRE AUSSI: Booba ironise encore au sujet de Sadek

Mêlé à de nombreux clashs

Voilà plusieurs semaines maintenant que Sadek est mêlé à bon nombre d’affaires. Il s’en est tout d’abord violemment pris à Leto au début du mois d’août, tenant des propos outrageux à son encontre. “Regardez un fait comme ça, des gros fils de pu*e comme Leto, des gros suceurs de bi*e comme Leto. Je les ai sortis de galère, j’ai été cool avec eux. Je sors un son avec DA Uzi et lui ce gros fils de pu*e, si je l’avais pas fait il y a 8 mois j’aurai jamais voulu le sortir maintenant, il le publie pas, gros fils de pu*e”, déclarait-il notamment à son propos. S’en est suivi un clash avec Booba, que ce dernier a décidé d’arrêter dans la foulée – bien qu’il continue de le piquer à l’occasion -, mais aussi des invectives à l’encontre de rappeurs comme Zola, Ziak ou encore Niro. Côté candidats de télé-réalité, contre qui il est véritablement parti en croisade, Sadek n’est pas en reste non plus puisque Maeva Ghennam, Magali Berdah, Jazz et Laurent ou encore Greg Yega en ont aussi pris pour leur grade. Espérons que ce morceau inédit engendre une nouvelle dynamique et permette à Sadek de faire parler de lui pour sa musique plutôt que ses embrouilles…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @sadek93zoo