50 Cent a donné dans la provocation après la mort de l’acteur Michael K. Williams, avec qui il avait eu un contentieux par le passé… Les internautes ont montré leur mécontentement !

50 Cent s’est retrouvé critiqué de toute part au soir du lundi 6 septembre, après l’annonce de la mort de Michael K. Williams, et pour cause. Dans un post rendant hommage au défunt, qui aurait selon les 1ères informations succombé à une overdose de drogues, Fifty en a profité pour faire la promotion de sa série : “Si vous n’avez pas eu l’occasion de voir Raising Kanan, regardez-le. Le fentanyl n’est pas drôle, il tue ceux qui en consomment. Repose en paix Michael K. Williams”. Cette légende était accompagnée d’une photo d’un article du New York Post expliquant que le fentanyl –qui a récemment coûté la vie à Fuquan Johnson et 2 autres personnes– aurait contribué à entraîner la mort de l’ancienne star de The Wire.

50 Cent Michael K Williams

À LIRE AUSSI: L’acteur de The Wire, Michael K. Williams, est mort à 54 ans !

Une ancienne querelle entre les 2 hommes

Les internautes n’ont bien évidemment pas apprécié le timing de ce troll. Toutefois, au lieu de présenter ses excuses, 50 Cent s’est fendu d’une autre phrase polémique sous un post Instagram, puisqu’il a en effet déclaré : “N’essayez jamais de me comprendre, je suis différent. Je ne suis pas un adepte de l’hypocrisie.” Le beef entre les 2 hommes avait commencé en 2018. A cette époque, le rappeur de 46 ans s’était réjoui de l’agression qu’avait subi James Rosemond, Jr, – plus connu sous le nom de Jimmy Henchman – en prison, lui qui avait été incarcéré après avoir été reconnu coupable de son implication dans le meurtre de Lodi Mack, un homme affilié de près au G-Unit. Williams avait à cette époque pris les patins de Henchman, ce qui avait déplu à Curtis Jackson. L’interprète de 21 Questions s’en était alors pris à l’acteur par l’intermédiaire de posts sur les réseaux sociaux.

50 Cent Michael K Williams

Fifty n’en démord pas

S’il s’est donc fait incendier sur les réseaux sociaux et dans la presse, 50 Cent a continué la provocation ce mardi 7 septembre. Le rappeur a en effet publié la capture d’écran d’un article qui fait part de son irrespect à l’égard du défunt Michael Kenneth Williams. S’amusant visiblement de la situation, il en a finalement profité pour continuer de faire la promotion de Raising Kanan en légende d’un post Instagram avec un texte similaire à son message initial, sans mentionner le nom l’acteur cette fois. Que voulez-vous, on ne s’improvise pas roi du troll comme ça…