La commission de discipline de la Ligue de Football Professionnelle a rendu sa décision suite aux incidents survenus lors de la rencontre OGC Nice-Olympique de Marseille.

Plus de 2 semaines après la rencontre Nice-OM, la LFP a décidé de sévir. Pour rappel, alors que les Niçois menaient 1 à 0, Dimitri Payet avait reçu une bouteille d’eau venue des tribunes dans le dos. Un projectile de plus qui avait fait craquer le capitaine de l’OM, qui avait répondu en renvoyant la bouteille dans les tribunes avant que des Ultras niçois ne pénètrent sur la pelouse et tentent de frapper des joueurs olympiens. Ces derniers avaient ensuite refusé de reprendre le match, craignant pour leur sécurité, et provoquant une victoire “par forfait” du club azuréen. Toutefois, le destin de ce match était entre les mains de la commission de discipline de la LFP, qui a rendu sa décision ce mercredi 8 septembre à l’issue d’une longue réunion.

À LIRE AUSSI: De graves incidents éclatent lors du match Nice-OM [Vidéos]

Le match sera rejoué !

Ainsi, il a été décidé que la rencontre serait rejouée dans son intégralité à l’occasion d’un match joué à huis-clos et sur terrain neutre. Nice a également reçu 2 points de pénalité, dont 1 avec sursis, mais aussi 3 matchs à jouer sans ses supporters. Du côté marseillais, Alvaro Gonzalez et Dimitri Payet ont écopé respectivement de 2 et de 1 matchs de suspension pour le rôle qu’ils ont joué dans les incidents. Mécontents, les 2 clubs réfléchissent toutefois actuellement à faire appel afin de plaider une fois de plus leur cause, mais qui pourraient avoir pour conséquence d’alourdir leurs sanctions. Bref, cette affaire n’est sans doute encore clôturée…