L’album éponyme d’Aaliyah, paru quelques semaines avant sa mort, est à présent disponible sur les plateformes de streaming.

Plus de 20 ans après sa sortie, l’album éponyme d’Aaliyah est enfin disponible sur les plateformes de streaming. Cet opus, dévoilé le 17 juillet 2001, fut le 3ème et dernier album de la vie de la chanteuse. Il s’était à l’époque vendu à environ 210 000 exemplaires en 1ère semaine, se classant 1er au Billboard 200 et 2ème au Top R&B/Hip-Hop Albums. Malheureusement, l’artiste alors âgée de 22 ans – dont le destin tragique est aujourd’hui connu de tous – trouvera la mort 5 semaines plus tard, le 25 août plus précisément, lorsque l’avion dans lequel elle se trouvait s’écrasait au-dessus des Bahamas, alors que son Cessna la ramenait vers Miami. C’est d’ailleurs suite au tournage du clip de Rock the Boat, single phare du projet, que le drame s’est produit, alors que la jeune femme était en couple avec Damon Dash, alors patron du label de Jay-Z, Roc-A-Fella. D’autres hits composaient également cet opus aujourd’hui devenu mythique, parmi lesquels Try Again ou encore We Need a Resolution.

Aaliyah – Aaliyah :

À LIRE AUSSI: Aaliyah au coeur du procès de R. Kelly ?

Un catalogue enfin disponible

Si l’art de la chanteuse est enfin disponible, c’est en grande partie grâce au partenariat entre Blackground Records 2.0 – une société dirigée par l’oncle d’Aaliyah, Barry Hankerson, qui est propriétaire de son catalogue musical – et la société EMPIRE : “En tant que propriétaire du catalogue d’Aaliyah et du label Blackground Records, je tiens à vous remercier tous d’avoir permis à One In A Million d’être classé n°3 dans le monde”, a-t-il récemment écrit sur Instagram. Pour rappel, One In A Million, le 2ème album de la carrière de la chanteuse, avait également été ajouté sur les plateformes de streaming le 20 août 2021. Il continuait en écrivant : “Je ne peux pas m’attribuer le mérite d’avoir géré Aaliyah, car ce n’est pas un titre que j’ai porté. Ce titre appartenait à Diane Haughton et à son mari qui ont géré Aaliyah du début de sa carrière jusqu’à son décès. Je tiens à remercier Diane, la manager d’Aaliyah, d’avoir permis que Blackground Records devienne son label”. La “libération” de la musique de la chanteuse est sans nul doute une très bonne nouvelle, et permettra peut-être aux nouvelles générations de découvrir le talent de cette étoile partie bien trop vite…