Pour son 11ème combat de sa carrière professionnelle, Tony Yoka défendait son titre européen face à Petar Milas ce vendredi 10 septembre…

C’est dans le cadre exceptionnel de Roland-Garros que se déroulait cette rencontre, entre le français Tony Yoka (29 ans) et la Croate Peter Milas (26 ans), prévue en 10 rounds ce vendredi 10 septembre 2021, tandis que la soirée voyait également boxer Mathieu Bauderlique (face au Russe Igor Mikhalkin) et Souleymane Cissokho (face au Russe Ismail Iliev). Si les 2 français sont sortis vainqueurs de leur combat, l’opposition entre les poids lourds a lui aussi viré à l’avantage de Yoka. Pourtant le Croate affichait un parcours sans accrocs de 15 victoires pour 15 combats, à ceci près qu’il n’avait plus boxé depuis 2 ans. Plutôt sûr de sa condition, il avait pourtant annoncé la couleur au sujet de son adversaire du soir : “Il ne m’impressionne pas. Je suis plus vif et plus rapide que lui” ! Pour sa part, le champion olympique sortait de 3 victoires consécutives, 2 KO et une victoire aux points : un KO au 1er round en septembre 2020 contre Johan Dauhaupas, au point contre Christian Hammer en novembre 2020 et enfin, en mars 2021, un KO contre Joel Tambwe Djeko au 12ème round.

À LIRE AUSSI: Mike Tyson menacé de mort par un gangster impliqué dans la mort de Tupac

Une nouvelle victoire au point

Alors que le président Macron et Yannick Noah étaient dans la salle, c’est sur un contre du gauche que Tony Yoka a mis son adversaire à terre au 7ème round. Si le Russe d’un mètre 94 s’est relevé après avoir été compté jusqu’à 8, Peter Milas est retombé quelques secondes plus tard après un enchainement dans le coin, l’arbitre décidant alors d’arrêter le combat par KO technique. Une nouvelle victoire avant la limite pour Yoka, lui permettant de conserver son titre de champion de l’union européenne.

“J’avais à cœur de remporter une belle victoire pour Monsieur Belmondo. Avec ce nouveau succès, un portrait de Jean-Paul Belmondo entre les mains, Tony Yoka a rendu hommage de la meilleure des façons à l’acteur (et ancien boxeur) disparu lundi 6 septembre, et dont les obsèques ont eu lieu ce vendredi.