Présenté ce vendredi à la justice anglaise, Benjamin Mendy connaît désormais la date de son procès. D’ici là, le latéral gauche champion du Monde 2018 devrait rester incarcéré.

On vous en parlait ce vendredi, Benjamin Mendy devait être présenté à un juge du tribunal de Chester afin que soit fixée la date de son procès, lui qui est accusé de 4 viols et d’une agression sexuelle. L’audience, programmé initialement à 15h30 et qui a débuté avec 20 minutes de retard, a simplement vu le joueur – actuellement suspendu par Manchester City – donner son identité, avant de se voir notifier la tenue de son procès le 24 janvier. En attendant la prochaine audience prévue mi-novembre, Mendy devra donc rester en détention provisoire à la prison d’Altcourse, située au nord de Liverpool, comme c’est le cas depuis son arrestation survenue le 25 août. D’ici là, comme le détaille L’Equipe, le joueur et son avocat vont avoir plusieurs étapes afin de mettre en place leur défense.

À LIRE AUSSI: Benjamin Mendy inculpé par la police anglaise dans une affaire de viols

Même décision pour son complice présumé

La prochaine étape concernera une potentielle “demande de rejet”, qui permet à la défense de demander que les charges soient abandonnées faute de preuves suffisantes. Dans le cas de Mendy, cette demande peut être déposée jusqu’au 29 octobre, et la justice y répondra le 15 novembre, date de la prochaine audience. Si les magistrats en charge de l’affaire estiment qu’il n’y a pas de raison d’abandonner les poursuites, Mendy devra annoncer quelques jours après – au cours d’une nouvelle audience – s’il décide de plaider coupable ou non. S’il opte pour la seconde option, le procès se déroulera donc fin janvier et pourrait voir le témoignage des différentes victimes supposées. Il en va de même pour un prétendu complice de Mendy, un homme âgé de 40 ans qui a été arrêté la semaine dernière après avoir été recherché pendant plusieurs semaines.