Devant certains risques, les organisateurs du showcase de Booba à Paris ce samedi 11 septembre ont préféré annuler l’évènement pour le reporter…

Si certains y verront les conséquences du clash entre Booba et Sadek, les organisateurs du showacse de Booba au Bridge à Paris ont expliqué leur choix de reporter la venue de l’auteur de DKR ce samedi 11 septembre dans le club parisien. B2o a lui-même partagé sur Instagram le message envoyé aux détenteurs d’une place pour le show. Cette décision a apparemment été prise en raison d’un contexte national d’insécurité nationale et d’un risque lié aux commémorations des évènements du 11 septembre : “Nous sommes malheureusement contraints d’annuler le showcase de Booba prévu ce samedi 11 septembre au Bridge, à Paris. Face à des risques de sécurité nationale,  et dans le contexte de la triste commémoration des attentats du 11 septembre, les services de police et les gestionnaires de la salle nous ont imposé de reporter l’évènement, à juste titre. Nous ne pouvions nous résoudre à faire encourir quelque risque que ce soit, et à mettre les équipes participantes en danger…Le boss du 92i réagissait en commentaire à cette nouvelle précisant bien que ce n’était pas une volonté de sa part ni de son équipe : “Cette décision est celle de l’organisateur et non la nôtre. 11 septembre, Sadek, zemmour, Britney Spears ou le grand Schtroumpf on était prêts à fêter le retour des Pirates comme il se doit. On se voit très bientôt Inchallah beaucoup de dates à venir dont Toulouse ce soir Belgique Bordeaux etc…”

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 92i (@lapiraterieofficial)

À LIRE AUSSI: Booba annonce que Sadek porte plainte contre lui, ce dernier dément ! [Photos]

Pour Booba, Sadek est responsable…

“Il a plainteyyy…” Dans le beef qui les oppose, Kopp maintient ses accusations. Alors que ce vendredi, Booba avait laissé entendre que Sadek avait porté plainte contre lui, l’obligeant à rendre visite à la police avec son avocat Me Lebras, il continue d’accuser son adversaire en story IG. Pour lui, Sadek – qui avait promis de tout faire pour interférer dans le bon déroulement de ce show, avant de revenir sur ses propos – est responsable de l’annulation du concert au Bridge. Ainsi, il poursuit ses attaques à destinations du rappeur du 93 actuellement exilé à Dubaï, notamment en le trollant avec son fils et en s’amusant de Sadek qui attend, dans le désert, l’arrivée de B2o dans le secteur… Et alors que Sadek poste ici et là des messages demandant de mettre de côtés la famille, voire même de mettre un terme à cette gueguerre, le Duc – qui va poursuivre sa tournée des showcases en France – a tenu à préciser que la partie (contre Sadek) n’était pas terminée…

booba plainte 3

De son côté, Sadek exulte…

Sadek lui se satisfait de la situation, alors qu’il a toujours démenti être aller porter plainte. Il donne sa version : pour lui, Booba manipule son monde, et avait été chercher de l’aide auprès de la police parisienne pour sécuriser le showcase au Bridge. ll savoure donc sa victoire après l’annonce de l’annulation du show à Paris, tout en proposant d’épargner les familles de ce clash qui les oppose. Toutefois, il continue sa vendetta contre Booba, poste de nouveau des montages avec la mère de enfants de Booba, le traitre de “comique des réseaux” (au même titre de Hakim Jemili, Mister V ou Momo Henni) et le menace : ses prochains showcases pourraient mal se passer. “Tu vas plus chanter nulle part !” déclare-t-il. Même en Belgique (à Liège le 15 septembre,et Bruxelles le 20), où il annonce déjà qu’il sera mal reçu, et où Mounir Moons (aux cotés de Sadek dans la ville des Emirats) a déjà appelé au boycott des concerts. Sadek prétend même qu’il n’est pas attendu en showcase à Dubaï ! On se souvient qu’en pleine polémique (suite à ses propos sur les femmes marocaines), en février 2018, Booba avait déjà dû annuler son showcase au Bloody à Bruxelles. à A suivre…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @sadek93zoo