Le tombeau de Pop Smoke, qui se trouve dans un cimetière de Brooklyn, a été vandalisé. Les responsables, en plus d’avoir détruit des dalles de marbre, auraient également tenter de voler le cercueil.

C’est un acte odieux qui a été commis ce samedi par une ou plusieurs personnes dans le cimetière de Green-Wood, à Brooklyn. TMZ a ainsi rapporté que le tombeau de Pop Smoke, assassiné le 19 février 2020 en Californie, a été vandalisée dans des circonstances qui restent encore très floues. Pour l’heure, on sait simplement, photos à l’appui, que la plaque de marbre sur laquelle était inscrit le nom du rappeur a été détruite, ce qui a d’ailleurs laissé de nombreux débris au pied du tombeau. Le site d’information américain va plus loin et explique même, tout en restant mesuré, que les responsables de cette profanation ont tenté – et peut-être même réussi – à accéder à la sépulture où se trouve le cercueil de Bashar Barakah Jackson. Certains témoins auraient également affirmé avoir vu, parmi les gravats, plusieurs mégots de joints. Evidemment, de plus amples informations devraient rapidement nous être donnés, notamment par les services de police locaux qui ont évidemment lancé une enquête.

Pop Smoke
La tombe de Pop Smoke, en partie détruite

Une provocation… ou un fanatisme poussé à l’extrême ?

Au-delà du geste évidemment très choquant, de nombreuses questions se posent quant aux motivations des responsables. Si la piste la plus probable mène à une provocation volontaire de la part d’anciens rivaux ou de personnes ayant des comptes à régler avec son entourage, la possibilité qu’il s’agisse de fanatiques du rappeur new-yorkais n’est pas non plus à écarter. Outre l’attente des résultats de l’enquête, cette information a en tout cas provoqué une vague de réactions mêlant stupeur et colère chez les internautes. Les proches du rappeur n’ont quant à eux pas réagit pour l’instant, sans doute plus préoccupé par le désir de connaître la vérité sur ce qui a pu motiver de tels, mais aussi de réparer les nombreux dégâts.

À LIRE AUSSI: Pop Smoke : Faith, son 2ème album posthume, ne fait pas l’unanimité chez ses proches