Sindy (ex-Team BS) a pris la parole pour faire part du cyber-harcèlement dont elle est victime depuis maintenant 8 ans…

Vous la connaissez sans doute si vous aviez suivi l’épopée de la Team BS le groupe formé par La Fouine, avec Fababy, Sultan et la jeune Sindy (qui avait participé à l’émission Popstars en 2013) . Chanteuse, influenceuse et désormais youtubeuse depuis plusieurs années, cette dernière – aujourd’hui âgée de 26 ans –  a pris la parole sur le média Konbini, afin de faire part de son expérience pour le moins glaçante. “Ça fait 8 ans que je me fais menacer très fréquemment de viol sur Internet, et c’est encore pire depuis que j’ai dit ce qu’il m’était arrivé.” En effet, Sindy a récemment révélé avoir été victime d’une agression sexuelle durant sa jeunesse. Face-caméra, elle a lu quelques-uns des messages qu’elle était amenée à recevoir au quotidien, et bon nombre d’entre eux sont terrifiants : “Espèce de petite sal*pe, je te démonte tous tes trous d’abord, puis tu me suceras la b*te. Après je te la mets dans la chatte puis tu me supplieras de t’enc*ler à mort. Je te baiserais tous les jours et tu seras ma petite p*te”.

À LIRE AUSSI: Moha La Squale placé en garde à vue et mis en examen pour agression sexuelle et violences

Un cyber-harcèlement perpétuel

Sindy explique recevoir bon nombre de messages du genre au quotidien. “Ça me donne envie de pleurer à chaque fois c’est instantané.” Si certains hommes essayent d’ailleurs de trouver des justifications à ces multiples agressions verbales d’une extrême violence, la chanteuse tient à rappeler qu’aucune excuse ne peut cautionner un tel élan de haine. “Il n’y a absolument rien au monde, rien, qui justifie un cyber-harcèlement. Comprenez-le, c’est d’une violence sans nom que tout le monde intériorise”.  Si le fait d’être une personnalité publique entraîne une hausse de ces comportements haineux à son encontre, il est bon de rappeler que nombreuses sont les femmes, même anonymes, à faire face à de tels problèmes. En 2020, 102 femmes ont été tuées par leurs conjoints en France. Parmi elles, 35% avaient déjà subi des violences et 67% avaient signalé ces faits aux forces de l’ordre. Toujours en France durant l’année dernière, 1 internaute sur 4 dit avoir été victime ou témoin de cyber-harcèlement…

Konbini – Sindy et le cyber-harcèlement :