Sadek a clashé GLK sur Twitter, l’accusant de plagiat. Ce dernier lui a répondu dans la foulée avant de s’en prendre à Leto…

Sadek est d’humeur belliqueuse depuis quelques semaines désormais. Désireux d’en découdre avec Booba, avec qui il semble désormais vouloir mettre un terme au beef, le rappeur de Neuilly-Plaisance ne cesse de lancer toutes sortes de piques et autres clashs sur les réseaux sociaux, envers des rappeurs donc, mais – et surtout – contre des candidats de téléréalité (à qui il reproche d’arnaquer leurs fans). Malheureusement, son embrouille avec Kopp a fait de nombreux dommages collatéraux de chaque côté puisque plusieurs membres de leur famille respective ont été attaqués sur Twitter ou Instagram. S’il a donc eu fort à faire face à un sacré client, Sadek n’en demeure pas moins toujours aussi incisif, raison pour laquelle il s’en est pris à GLK, avec qu’il avait pourtant posé sur le titre Maman veut pas, extrait de 93 Empire, en 2018. La raison de ce tacle est simple. Ce vendredi 10 septembre, l’artiste originaire de Bobigny a dévoilé le titre Bep, dont certains ont vu une flagrante ressemblance avec le morceau Bep Bep de Sadek, paru 3 ans plus tôt. Un avis visiblement partagé par le principal intéressé.

À LIRE AUSSI: Sadek, torse nu, se moque de l’orientation sexuelle de Booba [Vidéos]

Sadek tacle GLK, qui lui répond !

Ce samedi 11 septembre, un internaute a partagé une vidéo humoristique insinuant que GLK avait plagié Sadek. Un extrait que Johnny Niuum a commenté en déclarant : “Je sais pas quoi faire il est trop bas lui pour que je calcule , au fait il est où Gambi”. Notez que le tacle à destination de Gambi fait référence à la similitude entre le refrain de Bep Bep, et celui du titre Popopop lâché par le rappeur de Fontenay-sous-Bois. Pour en revenir aux faits, GLK a décidé de répondre à Sadek dans la foulée par l’intermédiaire des stories Instagram, le mentionnant en écrivant : “bah alors mon gros, kesta ?!!” Sur une photo suivante, il a partagé une capture d’écran de l’application Waze, afin de montrer que leurs quartiers respectifs étaient tous proches. “On est à 15 minutes pourtant”, avait-il écrit avant d’adresser une balle perdue à Leto, en lâchant le hashtag “#JsuispasLetomoi”. Pour rappel, Sadek avait en effet clashé celui que l’on surnomme Capitaine Mozart il y a quelques semaines. L’ambiance est plus qu’électrique entre les différents rappeurs actuellement, surtout depuis que Sadek a relevé qu’à son sens, certains avaient la mémoire court et manquaient de loyauté…