Alors que Sadek a fait part de son désir d’en finir avec son clash contre Booba, ce dernier a tout bonnement refusé comme il l’a expliqué sur les réseaux sociaux.

Ce lundi 13 septembre, Sadek annonçait sur Twitter la fin de son conflit avec Booba. “Fini le clash”, écrivait-il sur la plateforme à l’oiseau bleu. Qui dit fin du beef dit également annulation de la sortie du diss-track prévu à l’encontre de B2O : “Il y a un moment où il faut savoir dire stop, prendre le chemin de la maturité et de la sagesse, donc j’ai décidé de ne pas sortir le son Elie-Zabeth ou n’importe quoi qui pourrait suivre. […] Je ne parlerai plus jamais de cette histoire. Il peut faire tout ce qu’il veut, ça ne m’intéresse plus. Back to business”. Arriverait-on donc à la fin d’un clash qui dure depuis un mois environ et qui a engendré bon nombre de victimes collatérales dont les proches des 2 rappeurs, attaqués sur les réseaux sociaux ? Il semblerait que Kopp ne l’entende pas de cette oreille.

À LIRE AUSSI: Sadek et GLK s’embrouillent sur les réseaux, Leto en prend pour son grade ! [Photos]

Booba veut que Sadek sorte son diss-track

Sur Twitter, le Duc a partagé la vidéo dans laquelle Sadek explique mettre un terme à ce beef : “Bah alors Mamadou!!!!! Ah non non non on veut le son!!! NOUS VOULONS LE SON!!! C’est le maturiteeyyy c’est le regretteeyyy  on assume plus Bourguibah?? Prends ton xanibar et portes tes coucougnettes. Allez ressaisis-toi. Tu décides pas quand ça s’arrête”. Dans la foulée, le fondateur du 92i a repartagé une vidéo déjà publiée précédemment du rappeur et de son fils, avec en fond la musique Papaoutai de Stromae. Enfin, Booba a dévoilé une vidéo avec en fond sonore un extrait du morceau Azerty dans lequel on entend : “Tu voulais pas perdre, fallait pas jouer, j’ai tenu comme Yasser Arafat”, accompagné d’un photomontage de Johnny Niuum portant des matelas, en référence à ses placements de produits dont l’artiste de Boulogne s’était moqué. Une chose est sûre, le drapeau blanc n’est pas agité de tous les côtés…