Contre toute attente, Sadek a dévoilé un diss-track à l’encontre de Booba dans la nuit du 14 au 15 septembre…

Il y a 48 heures maintenant, Sadek mettait fin à son clash avec Booba. Annonçant la grande nouvelle sur Twitter, il avait également publié une vidéo en story dans laquelle il expliquait les raisons de son choix : “Il y a un moment où il faut savoir dire stop, prendre le chemin de la maturité et de la sagesse, donc j’ai décidé de ne pas sortir le son Elie-Zabeth ou n’importe quoi qui pourrait suivre. […]  Je ne parlerai plus jamais de cette histoire. Il peut faire tout ce qu’il veut, ça ne m’intéresse plus. Back to bizness… Mes petits bizness, hein ! Croquettes pour chiens, matelas, miel, etc, etc. Ça reste toujours mieux que de vendre de la cocaïne, ou tout ce que je faisais quand j’étais jeune. Je préfère largement cette voie, après réflexion faite. Comme quoi la nuit porte conseil…”. Face à cette décision, B2O avait fait part de son mécontentement, expliquant au rappeur de Neuilly-Plaisance que “tu décides pas quand ça s’arrête”, et l’incitant à sortir le diss-track qu’il avait prévu : “Ah non non non on veut le son!!! NOUS VOULONS LE SON!!!”. Et puisque Kopp a demandé, Kopp a été servi.

À LIRE AUSSI: Booba refuse d’arrêter le clash avec Sadek : “Tu décides pas quand ça s’arrête” [Photos]

Un diss-track inédit : Lettre à Elise

Dans la nuit du 14 au 15 septembre, Sadek – qui est visiblement revenu sur sa promesse – a partagé une vidéo sur Instagram, dans laquelle il apparaît au volant de sa voiture. Comme il l’avait annoncé en story IG plus tôt dans la journée, clope au bec, il nous fait découvrir l’intégralité de ce 1er clash. Un morceau, qui pourrait s’intituler, Lettre à Elise, dans lequel il évoque le départ de B2O à Miami, ses propos grossophobes ou encore les rumeurs selon lesquelles ce dernier aurait eu une relation avec une femme transgenre. Il envoie également des piques à son ex-femme, Patricia, qu’il avait violemment attaquée sur les réseaux sociaux il y a quelques jours en multipliant la diffusion de vidéo et photos de celle-ci. Si bon nombre de commentaires ont fait l’éloge de ce diss-track, d’autres ont été bien plus critiques. Raison pour laquelle Sadek s’est rendu dans la section commentaires de son propre post, déclarant : “Puta*n vous redoublez d’efforts la piraterie attention de pas tomber à l’eau”. Booba répondra-t-il en musique ou continuera-t-il seulement de troller son ennemi sur les réseaux ? Il ne devrait pas tarder à s’exprimer…