Tory Lanez devrait être auditionné pour la 1ère fois ce 23 septembre par la justice dans l’affaire de l’agression présumée de Megan Thee Stallion. Visiblement, l’artiste canadien doute de ses chances de rester en liberté.

En juillet 2020, alors qu’ils sortaient d’une soirée arrosée chez Kylie Jenner en Californie, Tory Lanez et Megan Thee Stallion vont avoir un violent accrochage sur le chemin du retour, alors qu’ils étaient en voiture. C’est dans ce contexte, selon la rappeuse, que l’artiste né à Brampton, au Canada, et qui était sous l’emprise de l’alcool, va sortir une arme avant de lui tirer à plusieurs reprises dans les pieds. Quelques minutes après, Tory va être arrêté lors d’un contrôle routier et un hélicoptère d’un média local va filmer Megan effectivement blessé au pied et qui va rejoindre très difficilement le trottoir, pendant que son petit-ami de l’époque était au sol et menotté. Rapidement prise en charge et soignée par les médecins, cette dernière va mettre quelques jours avant de révéler les faits et surtout leur auteur, des éléments que beaucoup avaient néanmoins rapidement compris au vu du contexte. C’est alors qu’une procédure judiciaire va se mettre en place, en parallèle d’une guerre sans relâche dans laquelle les 2 camps vont s’attaquer et se renvoyer la balle, Tory admettant notamment à demi-mot les faits avant de revenir dessus plus tard.

À LIRE AUSSI: Tory Lanez en prison à cause de son passage à Rolling Loud ?

Tory convaincu d’aller en prison ?

Et justement, plus d’une année est passée depuis ces faits et la 1ère audience de Daystar Peterson – le vrai nom de Tory Lanez – devant la justice est arrivée. Si on ne connaît pas le contenu de cet entretien, celle-ci aura ainsi lieu dans les prochaines heures. Et tandis que la machine judiciaire continue de se mettre en route autour de lui, Tory est apparu très pessimiste quant à ses chances de rester en liberté à l’issue de son procès. Alors qu’il était en compagnie de Drake en Floride ces derniers jours, il a fait le choix de vider totalement son compte Instagram et a posté un court message ce mercredi sur Twitter, sans réapparaître sur le réseau depuis. L’auteur de Say It aurait-il pris conscience de la gravité des faits qui lui sont reprochés et surtout des conséquences qu’ils pourraient avoir sur son avenir, lui qui est aujourd’hui âgé de 29 ans ?