LeBron James s’est exprimé au sujet de la vaccination contre la Covid-19, expliquant pourquoi il ne souhaitait pas en faire la promotion…

Sujet clivant, la vaccination ne laisse personne indifférent. En France comme à l’étranger, cette thématique divise, oppose. Outre-Atlantique, en NBA plus précisément, certains ont publiquement annoncé leur refus de se faire vacciner, à l’instar de Bradley Beal, arrière chez  les Wizards de Washington, qui a toutefois récemment fait un pas en arrière en déclarant qu’il se posait “toujours la question”. Kyrie Irving, lui, refuse catégoriquement de dire s’il est vacciné ou non. Néanmoins, ce dernier n’était pas présent à l’occasion du “média day” des Nets de Brooklyn. Un indice important qui pourrait signifier qu’il n’a pour l’instant reçu aucune dose puisque pour accéder à un tel évènement, chaque individu devait avoir reçu une 1ère injection à minima. De son côté, LeBron James est désormais vacciné, comme il l’a annoncé lors du “media day” des Lakers ce mardi 28 septembre. “Je ne peux parler qu’en mon nom. Chacun a le choix de faire ce qu’il pense être bon pour lui et sa famille. Je reconnais que j’étais très sceptique, mais après avoir fait mes propres recherches, j’ai pensé que c’était le mieux pour moi, ma famille et mes amis. C’est pourquoi j’ai décidé de le faire”.

lebron-media-day

À LIRE AUSSI: NBA : Ben Simmons continue son bras de fer avec les Sixers pour obtenir un transfert

LeBron refuse d’inciter les gens à faire de même

S’il est actuellement la plus grande star de la NBA en activité, et s’il est vacciné, LeBron James refuse pour autant de servir de porte-parole de la vaccination comme il l’a expliqué aux journalistes :Là, on parle du corps des individus. Il ne s’agit pas de politique, de racisme ou de violences policières. Il s’agit du bien-être des gens. Je ne pense pas que je devrais me mêler de ce que les gens font pour leur corps. C’est comme si je disais qu’untel devrait prendre ce travail ou pas”, a-t-il confié. Un choix propre à chacun, sans tenir compte de l’intérêt général, l’athlète de 36 ans ne souhaite pas prendre position, ni jouer de son influence, il estime que ce n’est pas son job. Un avis que tout le monde ne comprendra pas, mais qui s’entend : “Vous devez faire ce qui est le mieux pour vous et votre famille. Je sais ce que j’ai fait pour moi et ma famille, je sais ce que certains de mes amis ont fait pour eux et leur famille. Mais pour ce qui est de parler au nom de tout le monde, je ne me sens pas de le faire… ce n’est pas mon travail”. Le message est désormais passé !