Le boxeur Manny Pacquiao a annoncé qu’il prenait sa retraite, se tournant désormais vers une carrière en politique…

Les fans de boxe le pressentaient, ils en ont désormais la certitude, Manny Pacquiao se retire officiellement du monde de la boxe. Agé de 42 ans, l’athlète va se consacrer à la politique, comme nous vous en parlions récemment. Avec 62 victoires dont 39 par KO pour 8 nul et seulement 2 défaites, il restera dans la légende du noble art, pour sa vélocité et sa technique à toute épreuve. L’un des combats les plus médiatisés fut celui qui l’avait vu s’opposer à Floyd Mayweather en 2015. Un affrontement à la suite duquel le Philippin s’était incliné à l’unanimité des 3 juges-arbitres (118-110, 116-112, 116-112). Il s’est exprimé sur son départ, avec quelques mots sobres et émouvants. “Aux plus grands fans et au plus grand sport du monde, merci ! Merci pour tous les merveilleux souvenirs”, a-t-il écrit sur ses réseaux sociaux, avant de continuer : “C’est la décision la plus difficile que j’ai jamais prise, mais je suis en paix avec elle. Poursuivez vos rêves, travaillez dur, et regardez ce qui se passe. Au revoir la boxe”. Une vidéo de 14 minutes est également disponible sur sa page Facebook…

À LIRE AUSSI: Manny Pacquiao candidat à la prochaine élection présidentielle aux Philippines [Photos]

Une nouvelle carrière politique

S’il dépose les gants, Manny Pacquiao n’arrête pas le combat pour autant, puisque c’est désormais en politique qu’il compte soulever des montagnes. Dimanche 19 septembre, le désormais ex-boxeur a annoncé qu’il était candidat à la présidentielle des Philippines, en 2022. Ce dernier a en effet accepté de se présenter lors de l’Assemblée nationale du parti PDP-Laban : “Je suis un combattant et je le serai toujours à l’intérieur et à l’extérieur du ring. De toute ma vie, je n’ai jamais reculé devant un combat. Parce qu’au nom des principes, de la fierté de la nation, je me tiens debout et fort. J’accepte votre nomination en tant que candidat à la présidence de la République des Philippines.” Aura-t-il autant de succès que sur les rings de boxe ? C’est tout le mal que nous lui souhaitons…