Alors qu’une enquête pour viol visant Naps a été ouverte, le rappeur marseillais nie les faits avec vigueur, comptant même contre-attaquer…

C’est à une bien sombre affaire que Naps est mêlé. Le rappeur marseillais, qui défend son nouvel album, Best Life, dans Planète Rap sur Skyrock cette semaine, a été accusé de viol par une jeune femme de 20 ans ayant déposé une plainte à son encontre le 3 octobre. Une affaire révèlée Le point, qui sort bien évidemment au moment où l’artiste rencontre un succès phénoménal ! Serait-ce ce qu’on appelle la rançon de la gloire ? D’après ses dires, la victime aurait passée la soirée du 30 septembre au 1er octobre dans un club où elle aurait fait la rencontre de l’interprète de La kiffance. Après la soirée, l’artiste et la jeune femme auraient décidé de se rendre tous les 2 à l’hôtel. Elle déclare alors avoir été abusée par ce dernier, sans pouvoir le repousser car l’ensemble de ses membres étaient paralysés. L’enquête n’aurait pour le moment pas permis d’affirmer que des substances toxiques avaient été absorbées par la supposée victime. Des analyses toxicologiques devraient être rapidement remises aux enquêteurs. Une source proche de l’enquête à quant à elle déclaré que le taux d’alcool ingéré par la femme de 20 ans pourrait expliquer son état 2nd…

naps photo

À LIRE AUSSI: Naps et Gims balancent le clip de Best Life, Booba propose sa version ! [Vidéo]

Naps a vite réagi

Le Point a avancé avoir tenté de contacter les managers et le label de Naps, sans réponses. Ouverte par le parquet, une enquête en flagrance aurait été confiée à “la 2ème DPJ qui dépend de la direction régionale de la police judiciaire au sein de la préfecture de police de Paris”, selon les informations du magazine français qui laisse entendre que le Mc pourrait être placé en garde à vue. Quelques heures après la sortie de cette nouvelle polémique, le rappeur a pris la parole sur Instagram afin de nier en bloc tous les faits qui lui sont reprochés : “Ma team, je vois dans la presse les rumeurs qui circulent et re circulent … ça salit mon nom alors que j’ai rien fait, j’ai même pas été contacté par la police je sais même pas de quoi il s’agit en vrai”. Estimant que certaines personnes cherchent à lui causer du tort, il annonce contre-attaquer, en portant plainte à son tour : “Je conteste évidemment l’ensemble des faits allégués. Je peux pas laisser faire et vais charger mon avocat de déposer plainte pour dénonciation calomnieuse.”  Cette nouvelle affaire tombe plutôt mal, à moins de 48 heures de la sortie de son nouvel album, et ça, Naps en est conscient : “Clairement ca cherche à me nuire avant la sortie de Best Life mais la justice fera son travail avec moi quand ils m’appelleront, et on lâche rien. J’vous aime rdv le 8 octobre.” Les prochains jours risquent sans doute d’être agités pour le Marseillais…

Des inédits balancés

Malgré cette tempête médiatique, Naps compte continuer de défendre son projet coûte que coûte. Il est d’ailleurs l’invité de Fred Musa tous les soirs à 20 heures afin de présenter son nouvel album dans Planète Rap sur Slyrock. En direct de Marseille, il avait balancé l’inédit Sacoche, ballons, pétard en exclusivité le mardi 5 octobre, sous les yeux de Koba LaD. La veille, c’est le titre Masterclass qui avait été dévoilé à son public. Comme l’a dit ce dernier dans son communiqué, il ne compte rien lâcher, et ce malgré les embûches…

Naps – Sacoche, ballons, pétard :

Naps – Masterclass :