Ray-J est hospitalisé depuis plusieurs jours dans un état grave. L’artiste aurait, d’après ses dires, eu peur de mourir…

Ray-J connaît de gros pépins de santé. L’interprète de One Wish , et partenaire de Kim Kardashian dans la fameuse sex-tape qui fait tant parler, est actuellement aux urgences comme l’a annoncé son manager David Weintraub, qui a confié à TMZ que le chanteur avait été hospitalisé à Miami il y a 4 jours pour une violente pneumonie. Lors de son admission, le personnel hospitalier a tout d’abord pensé qu’il s’agissait de la Covid-19. Toutefois, après 5 tests s’étant tous avérés négatifs, il a été transféré hors du service alloué aux malades atteints du coronavirus. C’est donc finalement d’une pneumonie que souffre l’artiste de 40 ans, qui a eu une sacrée frayeur comme il l’a raconté à TMZ : “Je pensais que c’était fini. J’ai commencé à prier et j’avais foi en Dieu, alors j’ai continué de prier”.

Ray J

À LIRE AUSSI: Wack 100 prétend posséder une 2ème sex-tape de Kim Kardashian et Ray J [Vidéo]

Pas encore sorti d’affaire

Si son état s’est plus ou moins stabilisé, le chanteur est encore loin d’être sorti d’affaire, puisqu’il est actuellement sous oxygène. Présentant des difficultés à respirer et à parler, le frère de Brandy connaît une fluctuation constante de son état de santé. Il a demandé à son public de prier pour qu’il puisse revoir rapidement ses enfants. Sale période pour le chanteur, dont les histoires de sex-tape qu’il a tournée avec Kim Kardashian ont récemment été remises sur la table. C’est Wack 100, son manager de l’époque, qui a déclaré qu’il détenait une 2nde vidéo ‘et même une 3ème avec des scènes particulièrement hardcore) de l’ancien couple en plein ébat sexuel. Il avait confié ne pas vouloir la divulguer mais l’offrir à Kanye West, la femme présente dans la séquence étant la mère de ses enfants. Ray-J avait alors réagi à la polémique en expliquant vouloir avancer dans la vie et laisser cette fameuse tape au passé : “Je suis un père maintenant et mon travail consiste à être un bon parent et à faire passer mes enfants en 1er. Ce n’est pas le message que je veux faire passer”. Souhaitons-lui avant toute chose un prompt rétablissement…